J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

LE KARMA DES MAÎTRES




Les gens tendent à considérer le karma comme le châtiment divin pour les actes répréhensibles et sa manière, cela est vrai, puisque le karma est la loi de l’action et la réaction, de la cause et la conséquence. Ce que tu fais, tu le reçois à ton tour. Fais quelque chose de bien et la vie te récompensera avec quelque chose de bon. Fais quelque chose de mal et la vie te punira avec quelque chose de mauvais.

Mais en même temps que ce concept est vrai, il est vrai aussi que c'est une explication très simpliste de ce qu'est le karma. En fait, le karma est si profond et si mystérieux, que même les grands adeptes ne le perçoivent pas dans sa totalité.

Dans le blog, je vais essayer de détailler plus profondément sur les aspects cachés du karma. Un de ces aspects est ce qu'on pourrait appeler le « Karma des Maîtres ». Et je sais que le titre est intrigant, car il est sous-entendu que les Maîtres sont des êtres très évolués qui ont réglé leur karma. Ce qui est vrai. Cependant, comme je l'ai dit auparavant, le karma a plusieurs niveaux.


À cet égard, Maître Pastor dit :

« Lorsque vous m’écoutez parler sut toutes les gloires et choses fantastiques qui vous attendent quand vous serez plus avancés dans le chemin de l’évolution, il ne faut pas vous impatienter et être prêt à tout laisser, votre vie, votre travail, votre famille, pour vouloir devenir un disciple avancé. C’est une très mauvaise stratégie. Écoutez-moi, absorbez la connaissance, mais aussi continuez à vivre votre vie.

(Je dirais même que le premier pas dans le chemin de l’évolution, le premier véritable acte pour devenir un disciple, est de continuer avec sa vie, mais en prenant ses responsabilités et en arrêtant de se plaindre devant Dieu et devant les autres pour ses malheurs.)

Si vous avez un karma à supporter, ne me demandez pas et ne demandez à personne, sous prétexte de devenir disciple, d’enlever ce karma. C’est justement, là, votre première preuve initiatique, votre première preuve à accomplir en tant que disciple, assumer ce karma et travailler pour qu’il soit enlevé le plus vite possible.

Ce qui ne veut pas dire que pour devenir un adepte, il faille devenir un être sans karma, car lorsque l’on s’est débarrassé du karma individuel, on entre ensuite dans un karma qui peut se dénommer karma collectif « supérieur » qui est un karma différent du karma collectif habituel.

Pour nous, il y a le karma collectif de masse, qui est un karma qui circule de l’un à l’autre, entre les êtres humains, parce qu’ils ne sont pas encore assez conscients, assez éveillés à la réalité cosmique, et pour autant ils subissent l’influence de la masse. (Voir karma et les maladies)

Et puis, il y a ce que l’on pourrait appeler le karma collectif supérieur, le « karma des Maitres », qui ne se produit plus parce que vous faites partie de la masse, mais simplement parce qu’ayant acquis suffisamment de développement, vous pouvez donner à la masse pour l’aider à évoluer, le sacrifice de Jésus, par exemple.


Jésus ne pouvait pas faire autrement que de monter sur la croix. Cela était écrit dans son destin, et cela est écrit dans le destin de tout véritable initié, même si le symbole n’est pas toujours autant vécu aussi tragiquement.

Pourquoi cette nécessité ?

Parce que lorsque l’on monte dans les postes de la Hiérarchie spirituelle, si je peux m’exprimer ainsi, arrive un moment où celui qui veut véritablement se libérer de la matière, doit donner la dîme à la matière et surtout, à ceux qui sont dans la matière.

Lorsqu’un être arrive au portail de l’initiation véritable, donc lorsqu’il va être libéré de toutes ses incarnations précédentes, libéré aussi de l’obligation de s’incarner pour continuer à évoluer (du Samsara comme disent les hindouistes) donc, lorsqu’il est dégagé à ce point de la chair, il doit rendre le tribut à la chair. Et pour que cela soit utile, il ne la donne pas à la terre, il donne ce tribut, cette dîme aux hommes qui continuent à être le corps (bouddhique) de la terre.

C’est dans ce sens-là, que nous, nous parlons du karma collectif des Maîtres. À un moment donné, l’initié véritable ne peut pas faire autrement que de se sacrifier. Sinon, s’il n’a pas coupé tous les liens avec la terre et donné la dîme à celle-ci, il ne peut pas continuer à évoluer et espérer obtenir la sixième initiation majeure.

C’est une grande alchimie. Celui qui veut se retirer de la face des hommes doit se sacrifier pour les hommes, quelle que soient la grandeur et la splendeur de son poste. Toute grande initiation implique en même temps un sacrifice. Mais comme je l’ai déjà dit mille fois, le sacrifice n’est pas une peine, une douleur.

Dans l’esprit d’un grand initié, dans l’esprit d’un Maître, le sacrifice, lorsqu’il est une nécessité, lorsqu’il fait partie de l’alchimie de l’univers et des évolutions, est un acte naturel. Il est fait avec d’autant plus d’amour qu’il est une nécessité.

C’est pour cela que si vous voulez véritablement imiter le Maître pour devenir son disciple, vous devez, en même temps, comprendre ces aspects-là, pour que dans votre vie, vous ne soyez pas en train de grogner, de pleurer, de ronchonner lorsqu’il faut faire un tout petit effort, un tout petit sacrifice. Pensez à celui qui les fait tous pour vous, pensez à tous les efforts et sacrifices qui sont endurés pour vous par les grands initiés pour vous aider à évoluer. (Voir entrée à nirvana : Buda de compassion vs Buda égoïste)

Alors, vous qui au bout de la chaîne recevez ce sacrifice et en bénéficiez, soyez un petit peu plus généreux et compressif lorsque vous en avez un à produire, surtout s’il est pour vous-même.

(Comme par exemple, éviter l’alcool et les aliments nocifs, afin de nous purifier, ou encore sacrifier un petit peu de notre temps pour le consacrer à la méditation, à l’étude, etc. Tous ses actes sont de petits sacrifices personnels qui nous aident à progresser dans de notre propre évolution, et malgré cela, beaucoup ont du mal à les faire.)

Si vous comprenez cela, vous accomplirez les œuvres du détachement avec beaucoup plus de joie, avec aucune impression de privation et de sacrifice. Ainsi vous pourrez devenir de plus en plus disciple, c’est-à-dire de plus en plus un point d’émanation d’énergie et de lumière. »
(Conférence du 17.10.87)


C’est très intéressant de voir comment ce que dit Pastor est en correspondance avec ce que dit l’Ange dans le livre Dialogues avec l’Ange :

« La Terre n’est pas le sel, ni l’herbe, ni le cheval, ni celui qui pense [se référant aux quatre règnes qui la composent : minéral, végétal, animal et humain].

La Terre est celle qui forme le vêtement qui transforme, qui protège la Lumière, qui l’enveloppe. Ainsi, l’Enseignement-Lumière devient supportable aux yeux qui ne voient pas encore [la réalité divine, c’est-à-dire les humains communs].

Le CŒUR DIVIN bat dans le corps de l’Homme [cosmique]. Le Cœur divin est Feu, Lumière. Il se transforme.

Le premier Homme : Jésus. Le Maître.
Le premier Maître sur le corps.
Le corps a été crucifié.
L’Acte a été librement accepté.
Sacrifice, victoire sur la matière, sur la mort.

[Mais ne croyez pas que ce soit facile, car auparavant l’Ange avait précisé]

Lui, il marchait sur la mer, pourtant un jardin L’a vu pleurer. »
(Entretiens 78 et 50)


Tandis que le karma pour l'homme commun peut être considéré comme le fil d’Ariane qui le guide dans le chemin de l'évolution, le karma aux niveaux supérieurs est une rétribution volontaire et amoureuse, d'autant plus qu'elle est nécessaire. C'est un peu comme le sacrifice que font les parents pour élever ses enfants, et que ceux-ci le feront à son tour quand ils seront grands. Bien que ce soit un grand sacrifice de temps, d'efforts et d'argent, ils le font avec amour parce qu'ils aiment ses enfants, et d'autant plus qu'il est nécessaire pour que l'humanité puisse continuer à se perpétuer.

Ainsi, dans le cas du Maître qui se libère de la matière, c’est pour payer sa dette avec la Terre pour l'avoir aidé à évoluer. Et le paiement est effectué par le service, en sacrifiant sa dernière réincarnation pour aider l'humanité.

Ceci symbolise la crucifixion, mais comme l’a remarqué Pastor, beaucoup d'autres Guides se sacrifient d’une manière moins dramatique, en consacrant toute leur vie et donc, en sacrifiant leur temps, à aider les autres, en essayant de les instruire, d’apporter de la lumière dans l’esprit des humains.

(Et ceci est le « sacrifice » correct si vous voulez imiter les Maîtres. Vous n’êtes même pas obligés de le faire à plein temps, vous pouvez consacrer le temps que vous voulez, car je vois beaucoup de gens de bonne volonté se torturer pensant qu’avec leur souffrance ils vont aider les autres, il y en a même qui se crucifient pour de vrai, pensant ainsi suivre les pas de Jésus, mais n'ayant pas le même niveau de développement, leur martyre est inutile, donc si vous avez décidé de vous « sacrifier », faites-le avec sagesse et discernement. L'objectif est d'aider l'humanité à évoluer, NON de souffrir stupidement.) 

Vous devez comprendre que c'est une nécessité, parce que l'univers ne fonctionne pas par « magie », seulement parce que Dieu l’a décrété. Certes dans le livre sacré, il est dit qu'au commencement Dieu créa les cieux et la terre (Genèse 1:1). Mais après, pour que ces cieux et cette terre puissent fonctionner, il y a une multitude d'êtres visibles et invisibles qui travaillent sans relâche pour les régénérer. Les plantes régénèrent l’oxygène, les insectes régénérer la terre, les esprits de la nature et des éléments le font aussi à niveau subtil, etc. Sans eux, le monde deviendrait stérile et mort.

Le même principe s'applique dans les niveaux supérieurs. Pour que tout l'univers fonctionne, tout le monde, depuis le plus petit ange, jusqu’au plus grand Logos, tous doivent faite leur part de travail, participer avec leur « sacrifice ».

Les hommes ne le font pas parce qu’en ce moment ils sont des enfants capricieux et égoïstes qui sont en train d’évoluer, mais plus tard, quand ils seront plus développés, ils devront également participer à contribuer à l'effort universel collectif.


Voir aussi :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire