J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

LES DANGERS DE LA MÉDITATION



La méditation est une des pierres angulaires du développement du disciple, mais si elle n'est pas effectuée correctement, peut causer de dommages à la personne et même la mettre en danger :

« Il semble prévaloir un malentendu généralisé sur la contemplation. [Les gens ont la fausse idée] qu’il s’agit de regarder passivement pendant un certain temps le bout de son nez, un point sur le mur ou autre chose, ils pensent qu'une telle pratique est le véritable entraînement à la contemplation tel que le signale le Raja Yoga.

Beaucoup ne réalisent pas que le véritable occultisme exige [en même temps] un développement physique, mental, moral et spirituel qui s’étendent en lignes parallèles, et se blessent physique et spirituellement en pratiquant ce qu'ils croient à tort être Dhyân [Méditation]. On pourrait utilement mentionner ici un cas comme un avertissement aux étudiants trop zélés.

En Bareilly j’ai rencontré un membre de la Société Théosophique de Farrukhabad, qui m’a raconté ses expériences et a versé des larmes amères de repentance pour ses folies passées, comme lui même les a qualifiées. Il semble, d’après sa narration qu’il y a quinze ou vingt ans arrière, ayant lu sur la contemplation dans la Bhagavad Gîtâ, il a commencé à la pratiquer pendant plusieurs années, sans une adéquate compréhension de son sens ésotérique. Dans un premier temps il a éprouvé un sentiment de plaisir, mais en même temps il a constaté que progressivement il était en train de perdre le contrôle de lui-même, jusqu'à ce que quelques années plus tard il a découvert à son grand étonnement et regret qu'il n'était plus son propre maître. »
(Dâmodar K. Mâvalankar, Five Years of Theosophy, p 40-41)


« La concentration est quelque chose qui peut s’opérer immédiatement et qui doit s’opérer instantanément, sinon ce n’est pas de la concentration, c’est de la divagation.

L’homme éparpille ses énergies et en éparpillant ses énergies, un épuisement arrive, le mental cesse, une partie en tout cas de la pensée peut cesser, par manque d’énergie. Il semble que l’individu médite, il lui semble être dans un état très favorable en tout cas, mais ce n’est pas un état de conscience, un état de méditation, ni un état de concentration. C’est tout simplement un état de dispersion dans lequel ses énergies sont tombées et il n’y en a plus pour alimenter le mental ou les émotions.

Ceci est un état proche de la transe. La transe n’a jamais amené à un état de conscience ou à une méditation. La transe amène à la transe, ouvre les portes sur l’astral et l’astral ouvre les portes sur les entités néfastes. Alors, toutes les personnes qui pratiquent la méditation en se laissant aller, en se laissant chuter, en se laissant petit à petit endormir et qui s’approchent de la transe, s’approchent du danger. Du danger d’ouvrir leur corps astral aux entités astrales et de se faire parasiter, de se faire vampiriser.

La concentration est quelque chose de dynamique, ce n’est pas du tout quelque chose où l’on fond comme un sucre d’orge au soleil. Non, la méditation est une volonté. Le feu qui est déclenché pendant la méditation est le feu de la kundalini, il ne faut pas l’oublier, et la kundalini est le rayon UN de l’Univers, c’est le Pouvoir.

Donc la méditation, est un acte de pouvoir, ce n’est pas : « venez à moi les pâquerettes ». Non, il faut absolument s’aligner, se concentrer, vouloir méditer et à ce moment-là, être la volonté. Celui qui ne connaît pas la volonté, ou ne serait-ce qu’un petit soupçon, ne peut pas méditer. Et je ne parle pas de la volonté que l’on pourrait associer à l’entêtement, à ce vouloir qui est typique en l’homme, et qui dit : « je veux telle chose et je l’aurais et tant que je ne l’aurais pas je m’accrocherais. » La volonté ce n’est pas cela. La volonté c’est la puissance, c’est la capacité, comme cela est démontré dans la vie de l’univers, de connaître une loi et de tenir cette loi, parce que le rayon un, c’est la loi. »
Pastor (guide spirituel, 15-05-88)

_  _  _

Les gens pensent généralement que la méditation consiste en faire le vider à l’intérieur, certes il faut apaiser toutes les pensées et les émotions qui usuellement pullulent dans la tête et le corps, mais la conscience doit rester éveillée, alerte, attentive, puisque la méditation consiste en un travail énergétique qui est dirigé par la conscience.

Quand les gens tombent dans cet état léthargique, ils pensent qu'ils sont en train de méditer, mais en réalité ce qu'ils font c’est eux-mêmes s’induire dans un état de transe, baissant ses défenses et risquant d’être vampirisés par les entités du bas astral.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire