J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

RONDES : MATÉRIALISATION et SPIRITUALISATION



Ce processus de matérialisation puis de spiritualisation que nous avons vu avec le globe D (voir rondes terre), se produit également avec les autres globes de la chaîne terrestre, seulement que dans leurs plans respectifs.

Attention, ne confondez pas :
  • la nature septénaire d'une chaîne planétaire, composée de sept globes avec,
  • la nature septénaire de chacun de ces globes, composés de sept plans respectifs.

Pour simplifier, nous ne dessinons pas ces plans ici.



À première vue paraissait répétitif que les monades fassent sept fois la même ronde,


mais comme on le voit, ce n'est pas exactement la même ronde :


Au cours des quatre premières rondes les monades vont passer par de globes de plus en plus densifiés, et dans les trois dernières rondes par de globes de plus en plus sublimés.

Quel intérêt il y a de faire tout ce parcourt si c’est pour revenir au point de départ ?

En réalité, on revient à un point supérieur du point de départ, "l’ensemble des globes s’élève
à un plan supérieur de développement"
(William Judge, L’Océan de la Théosophie, fin chap3)

Les globes de la prochaine chaîne “commenceront leur évolution là où ils ont terminé ses vieux géniteurs. À mesure qu’ils se développent, les nouveaux représentent un état supérieur de l'être, ils sont plus avancés que leurs prédécesseurs."
(Blavatsky, Doctrine Secrète I, p172)


Le même processus se produit dans les autres chaînes planétaires.




(pour une meilleure compréhension lire tout le thème Rondes-chaînes-globes en commençant par les plus anciens messages)

PLANÈTES INVISIBLES



Pas toutes les planètes sont visibles. D’ailleurs notre système solaire a plusieurs planètes invisibles à nos sens physiques (mais pas pour un clairvoyant).

Ceci parce que le globe D (le plus dense) d'une chaîne planétaire, n’est pas toujours dans la partie objective du plan physique. Il peut être éthéré, soit parce que dans son processus de densification il ne s'est pas encore matérialisé dans la matière visible, ou au contraire, parce qu’il a déjà dépassé cette étape et que sa matière c’est spiritualisée (voir rondes terre).



Par corrélation, nous concluons qu'il doit y avoir aussi des étoiles invisibles pour nous.





(pour une meilleure compréhension lire tout le thème Rondes-chaînes-globes en commençant par les plus anciens messages)

LES RONDES DE LA PLANÈTE TERRE






Je vous rappelle que la planète Terre est le globe D de la chaîne terrestre.



William Judge dit à ce sujet :
- "Le plan vient en premier dans le mental universel, après quoi il se fait le modèle astral ou de base, et une fois complété ce modèle astral, tout le processus se répète de manière à condenser la matière jusqu'à la moitié de la quatrième ronde. Par la suite, qui est notre futur, toute la masse sera spiritualisée avec pleine conscience".

(L’Océan de la Théosophie, fin c3)

Blavatsky dit :
- “Au cours des trois premières [rondes], se forme et consolide, pendant la quatrième se dépose et se durcit ; au cours des trois dernières progressivement revient à sa première forme éthérée, pour ainsi dire, se spiritualise”.

(Doctrine Secrète I, p158)


Les sept rondes sont divisées en deux parties:
  • Au cours des trois et demi premières rondes la planète se condense, se matérialise (arc descendant ou obscur).
  • Au cours des trois et demi rondes suivantes, la planète se sublime, se spiritualise (arc ascendant ou lumineux).

La Terre est déjà idéalisée dans les plans supérieurs et peu à peu va se former dans les plans inférieurs, d'abord dans le sous-plans les plus subtils, puis dans les sous-plans les plus denses, atteignant son maximum de matérialisation a la moitié de la quatrième ronde. Après elle va faire le processus inverse, retournant à son état
subtil initial.



Sur le plan physique au début de la première ronde, la terre était invisible à la vue, composée de matière éthérée (non éthérique). Puis ce fut matérialisant, d'abord comme une boule de gaz qui peu à peu va se densifier jusqu’à devenir la Terre connue aujourd’hui dans la quatrième ronde. Dans les trois prochaines rondes la matière progressivement se sublimera jusqu'à ce que la planète retourne à son état ​​éthéré initial.




Remarque

Dans certains enseignements sont plus drastiques avec le processus de matérialisation-spiritualisation. Par exemple :


Au début j’étais d’accord avec eux parce que cela paraissait logique, mais sur les états de la matière physique, Blavatsky dit :

« La Science Occulte reconnaît sept éléments cosmiques, quatre entièrement physiques
[terre, eau, air, feu] et le cinquième [l'éther] semi-matériel deviendra visible dans l'air vers la fin de notre quatrième Ronde, et va régner souverainement sur les autres éléments pendant toute la durée de la cinquième Ronde.
Les deux autres [la matière auto-existante et la matière primordiale] sont encore hors de portée de la perception humaine. Toutefois, ils apparaîtront plus tard comme des pressentiments pendant la sixième et septième race de cette quatrième Ronde, et seront connus dans les sixième et septième Rondes respectivement. »
(Doctrine Secrète I, p12, voir sous-plans physiques)

  • Ceci implique que dans la 5ème, 6ème et 7ème rondes, la matière physique continuera à se manifester, seulement que de plus en plus sublimée, dans des états de plus en plus subtils.
  • L'arc descendant étant le processus inverse, on en déduit que dès la première ronde, la matière physique était déjà manifestée, seulement qu’à ses niveaux les plus subtils et progressivement elle s’est densifiée.
  • Les plans sont différents états de densité de l'essence divine. (voir plans subtils)
  • Cela implique que pour que la matière physique se manifeste à un niveau, il est nécessaire que ses homologues dans les plans plus élevés soient déjà manifestés. Par exemple, pour que se manifeste l'état éthéré (‘cinquième sous-plan physique’) il est nécessaire qu’il y ait déjà un ‘cinquième sous-plan astral’, et donc aussi un ‘cinquième sous-plan pranique’, un ‘cinquième sous-plan kamique’, etc.
  • Je pense que les plans supérieurs s’avancent pour préparer la substance des plans inférieurs, et par conséquent lorsque se manifeste le ‘cinquième sous-plan physique’, est déjà manifesté le quatrième ‘sous-plan astral’, et donc le ‘troisième sous-plan pranique’, le second ‘sous-plan kamique’, etc. (c’est un exemple pour illustrer, car j’ignore le processus exact).


Correction

L’image au début n'est pas entièrement correcte, cependant je l'ai mise ainsi parce que cela illustre mieux le processus de matérialisation-spiritualisation de la planète et de ses différents règnes. Cependant, bien que les monades du règne minéral se soient spiritualisées et se trouvent vibrant à un niveau subtil, son ancien corps physique qu’est le corps rocheux de la planète va se désintégrer très très lentement. C’est similaire au corail, où malgré que les êtres vivants qui les ont créés ne soient plus là, les structures calcaires vides sont toujours présentes. Donc, dans la septième ronde sera encore visible une planète rocheuse, mais du point de vue ésotérique ce sera un cadavre, car toute la vie du globe D aura été sublimée.


Probablement au fil du temps le corps rocheux va se rétrécir (voir la lune).



(pour une meilleure compréhension lire tout le thème Rondes-chaînes-globes en commençant par les plus anciens messages)

RONDES : INTRODUCTION



  • Les Monades sont les unités primaires de la Conscience Cosmique (ainsi comme les gouttes le sont de l'océan). Elles vont évoluer réincarnant d‘innombrables fois à travers les différents règnes : minéral, végétal, animal, humain, etc.
  • On appelle Ronde le passage de la monade à travers les sept globes d'une chaîne planétaire, depuis le globe A jusqu’au globe G.
  • Lorsque la monade termine son cycle de développement sur ​​le globe G, elle va à nouveau passer sur le globe A pour faire une seconde ronde.

  • Évidemment ce n’est pas une seule monade qui fait le trajet, mais une quantité immense (mais limitée) et elles ne passent pas toutes en même temps, mais par étapes comme une fontaine en cascade.

    • Le cycle de vie d’une chaîne planétaire est de Sept Rondes. Équivaut à 4’320 millions d’années selon Blavatsky (Doctrine Secrète II, p69).
      • Après la chaîne mourra et réincarnera en une nouvelle chaîne planétaire. Les monades après une période de repos, s’intègreront progressivement à cette nouvelle chaîne.
        • Celles-ci sont les rondes internes, il existe aussi les rondes externes (voir suppléments).

        Représentation des rondes dans les différentes chaînes :


        Pareil, mais étendu sur le temps :




        Erreur d'interprétation

        Une erreur courante consiste à croire qu'il y a rotation des globes entre chaque ronde. Exemple, le globe A prend la place du globe B, etc.
        Ce ne sont pas les globes qui changent, mais les monades qui après ce cycle de développement dans le globe A vont passer au globe B pour un nouveau cycle de développement.
         
        Changer de globe ne signifie pas se déplacer, mais changer d'un état ​​de conscience à un autre. L'explication donnée sur les changements de conscience dans les plans s'applique également ici, mais à une plus large échelle.






        Rondes inférieures des globes
        • Le cycle de développement du flux monadique sur chaque globe de la chaîne planétaire s’appelle "ronde globale" (ou inférieure), par opposition aux rondes planétaires mentionnés ci-dessus (généralement appelées simplement rondes), ainsi une ronde planétaire commence avec la ronde inférieure du globe A, puis suit avec la ronde inférieure du globe B, et ainsi de suite. 
        • Dans chacune des sept rondes inférieures d’une ronde planétaire se développent en alternance sept races-racines du règne humain.
        •  Donc la durée de vie d'une planète (un manvantara planétaire) est composée de :  
        -  7 rondes,
        -  49 rondes inférieures (7x7),
        -  343 races-racines (7x7x7).
        • Dans l’ésotérisme on est actuellement dans la cinquième race-racine, de la ronde inférieure du globe D, de la quatrième ronde de la chaîne planétaire terrestre.

        (Uff ! Vous savez maintenant quoi dire si vous voulez impressionner vos auditeurs :
        - Hey, quel jour sommes-nous ?
        - Ah, on est le dimanche de la cinquième race-racine, de la ronde inférieure du...)



        Synonymes
        Ronde : grand cycle, période d'activité.
        Flux Monadique : hôte monadique, courant évolutif, flux de vie, marée de vie, évolution de la vie, impulsion spirituelle, vague d'existence.
        Monade : principe immortel, unité spirituelle, le pèlerin. On appelle aussi monade au duo atma-buddhi, ou à la triade unifiée atma-buddhi-manas. (voir constitution-homme).
        Souvent s‘utilise le mot âme ou ego pour se référer aux monades.
        Vocabulaire : Au début il n’y avait pas une nomenclature pour l'enseignement des rondes et les termes (globes, planètes, rondes, etc) dans les divers textes ésotériques se mélangent beaucoup. Il est donc important de connaître le fonctionnement des rondes pour être capable d'interpréter ces textes.



        (pour une meilleure compréhension lire tout le thème Rondes-chaînes-globes en commençant par les plus anciens messages)

        MARS, MERCURE ET LA TERRE APPARTIENNENT OUI ou NON À LA MÊME CHAÎNE PLANÉTAIRE ?



        Pour comprendre, il faut savoir l'origine de cette théorie :

        Sinnett était un journaliste anglais qui par l'intermédiaire de Blavatsky eut une grande correspondance avec les Mahatmas Kuthumi et Morya (compilé dans le livre Les Lettres Mahatma). Ils lui ont demandé de publier un résumé de l'enseignement reçu, estimant que par son métier d’écrivain et son origine anglaise, il lui serait plus facile de transmettre des concepts difficiles à exprimer dans les langues occidentales.
        Il l’a fait, malheureusement pour son manque d'expérience dans les sciences occultes, il commit plusieurs erreurs d'interprétation. Le plus important étant sur les chaînes planétaires.
         


        Dans son livre Bouddhisme Ésotérique :
        • Il suggère que les globes sont des planètes différentes et distinctes, liées entre elles par des forces magnétiques. Erreur que William Judge a corrigé dans son livre L'Océan de la Théosophie (chap 3) : 
        • « Tous les sept ‘globes’ sont une seule masse ou un grand globe et tous s'interpénètrent les uns avec les autres. »

          • Erreur qui a généré le deuxième de mettre à Mars, Mercure et la Terre dans la même chaîne planétaire. Erreur que Blavatsky a corrigé dans son livre La Doctrine Secrète (vI, p164) : 
          • « Ni Mars, ni Mercure appartiennent à notre chaîne [terrestre]. Ils sont, avec d'autres planètes, les unités septénaires des nombreuses chaînes de notre système [solaire]. »
            Malgré cela, Sinnett n'a pas accepté les explications et a continué à enseigner sa théorie qui avec le temps est devenue la plus populaire.


            Raisons de pourquoi n’appartiennent pas à la même chaîne :
            • Ce serait l’équivalent à dire que l'homme a trois différents corps physiques. Les globes d'une chaîne planétaire sont l’équivalent aux principes de l'homme. (voir globes)
              • Seulement le globe le plus dense (le globe D) est situé sur ​​le plan physique (voir emplacement).
              • La Kabbale et l'astrologie également le rechasse.

              Plus d'un siècle après, la discussion continue sur un sujet qui a apporté beaucoup de confusion.




              (pour une meilleure compréhension lire tout le thème Rondes-chaînes-globes en commençant par les plus anciens messages)

              COMPARAISON OCCULTE ENTRE L'HOMME ET LES ASTRES




              Blavatsky fait l'analogie suivante dans son livre La Doctrine Secrète :

              • De même que buddhi est le véhicule d’atma, kama est le véhicule de manas, le corps astral est le véhicule de prana et le corps physique est le véhicule des autres six principes (de son vivant). Aussi le globe A est le véhicule du globe G, le globe B est le véhicule du globe F, le globe C est le véhicule du globe E, et le globe D est le véhicule des six autres globes.
                • Comme l'homme, les chaînes vont naître, grandir, se développer, vieillir, mourir et se réincarner.
                • À la fin de la vie d'une chaîne, chacun de ses globes va projeter son énergie dans l'espace adjacent pour générer une nouvelle chaîne qui sera leur progéniture.

                “Ces nouveaux globes commenceront leur évolution là où ils ont terminé ses vieux géniteurs. À mesure qu’ils se développent, les nouveaux représentent un état supérieur de l'être, ils sont plus avancés que leurs prédécesseurs."
                (Doctrine Secrète I, p172)
                 

                Ainsi, la chaîne de la Terre est la descendante de la chaîne lunaire. Qui est maintenant un astre mort en décomposition et dont la Lune est son globe D (le plus dense).


                Quand un humain meurt, son squelette physique prend beaucoup de temps pour disparaître, il se peut même que l’humain réincarne et son vieux squelette soit encore là lentement se désintégrant. Avec les planètes c’est encore beaucoup plus long. La Lune est l'ancien «squelette» de l’antérieure incarnation de la Terre.














                (pour une meilleure compréhension lire tout le thème Rondes-chaînes-globes en commençant par les plus anciens messages)

                OÙ SE TROUVENT LES GLOBES ?




                Ici diffère de l'homme :
                • Ils ne sont pas dans les mêmes plans que les principes de l'homme.
                • Tandis que l'homme a une “structure linéaire”. Les chaînes ont une "structure courbée"

                Blavatsky dans son livre La Doctrine Secrète I (p200) les situes dans les quatre plans inférieurs du système solaire :


                • Les globes A et G se trouvent dans le plan kamique du Sistème Solaire,
                • Les globes B et F se trouvent dans le plan pranique du Sistème Solaire,
                • Les globes C et E se trouvent dans le plan astral du Sistème Solaire,
                • Le globe D qui est le plus dense et matérialisé de la chaîne se trouve dans le plan physique du Sistème Solaire,


                Le schéma à deux dimensions peut induire dans deux erreurs :

                1) Faire croire que les globes sont des entités différentes. Alors qu'en fait, les sept globes sont les sept principes d'un corps sidéral.
                Exemple : De même que l'homme est une entité humaine, composée d'un corps visible à nos sens physiques et de six composants subtils (voir
                constitution-homme). De même la chaîne terrestre est une entité planétaire composée d'un corps physique visible à nos sens (la planète Terre) et de six composants subtils.


                2) Penser que les globes sont séparés, étant les uns au-dessus des autres.
                Judge dans son livre L'Océan de la Théosophie dit : “Tous les sept ‘globes’ sont une seule masse ou un grand globe et tous s'interpénètrent les uns avec les autres".

                Une image plus appropriée serait celles des poupées russes, les uns à l’intérieur des autres, avec la différence qu’ils ne seraient pas creux à l'intérieur.



                COMMENT DIFFERENTS GLOBES PEUVENT OCCUPER LE MEME ESPACE ?

                Ici s’applique le même principe que pour les corps subtils de l'homme (voir emplacement-corps), mais à une échelle planétaire :
                • la différence de densité de substance entre chaque globe est énorme. Beaucoup plus grande qu'entre un gaz et un solide. Plus vous vous éloignez de la matière, plus la substance qui la compose devient subtile,
                • l'espace tridimensionnel et le temps que nous connaissons sur le plan physique est différent dans les plans subtils. La façon comme s’organise l’existence est différente. Bien qu'ils occupent le même “espace”, se trouvent dans d'autres dimensions (ou états de conscience), voir plans,
                • cependant, pour moi c'est un mystère comment les globes A et G s'interpénètrent sans se mélanger les substances qui les composent, car en principe ce sont les mêmes (pareil avec B-F et C-E). 
                • Une théorie intéressante est que puisque le globe A est le «véhicule» du globe G, d’une certaine manière sa substance appartient aux états les plus denses des sous-plans du "Plan kamique du système solaire, et en contre partie la substance du globe G appartient aux états les plus subtils (même réflexion avec B-F et C-E).

                GLOBES et CHAÎNES : INTRODUCTION



                (Note : Pour une meilleure compréhension, je conseille d'abord l'étude de corps subtils et plans subtils)

                 


                La création est septénaire. De même que l'homme est composé de sept principes (connus comme "corps", un physique et six subtils). Les astres (planètes, étoiles, satellites, etc.) sont également composées de sept principes appelés globes.


                De même qu'avec les sept principes de l'homme, un des globes est physique, tandis que les six autres sont subtils.


                Remarque : le globe physique n’est pas nécessairement visible, parce qu’il peut être situé sur les niveaux subtils du plan physique, qui sont encore imperceptibles à nos sens actuels.
                (Voir sous-plans physique et planètes invisibles)
                • À cette série de sept globes on l’appelle chaîne. Par exemple, la chaîne terrestre, la chaîne solaire, la chaîne lunaire, la chaîne de Mercure, la chaîne de Vénus, la chaîne de Mars, etc.
                • Il est d'usage d’énumérer les globes avec les premières lettres de l'alphabet : A, B, C, D, E, F et G (ou Z).

                Synonymes
                Globes : sphères, corps ou composants (planétaire, sidéral), étapes de la conscience, demeures de la vie.
                Chaîne : système (planétaire, sidéral).



                LIVRE LES LETTRES DES MAHATMAS



                C'est un livre qui compile les lettres reçues par Sinnett et Hume (qui plus tard deviendra un ennemi) des Mahatmas Kuthumi et Morya surtout entre 1880 et 1884. Grâce à l'intermédiaire de Blavatsky.

                Les lettres ont été transmises se matérialisant in situ (apparaissant tout à coup dans un endroit) par deux méthodes occultes :
                • l'estampillage, par lequel l'écriture est intégrée dans le papier,
                • la précipitation, par lequel l'écriture montre des extraordinaires rainures inclinées d’une grande précision. Par exemple, détail de la Carte 20 :

                (Incroyable, n’est-ce pas ? A cette époque -il y a plus d'un siècle- ne se connaissait pas de technique qui puisse faire cela)

                Il aborde des thèmes ésotériques, scientifiques, éthiques, les disciples et liés aux débuts de la Société Théosophique.

                C’est un livre unique dans l'ésotérique, parce que :
                • Les Mahatmas "Pendant des milliers d'années n'avaient jamais échangé des lettres avec personne" (CM 134),
                • contient informations inédites sur plusieurs thèmes (Univers, rondes, les états post-mortem...)

                D’ailleurs, dans un premier temps Kuthumi avait déclaré que “ni moi ni mon frère Morya ne laisseront jamais que celles-ci soient publiées” (CM63, p357), mais en raison des déviations aux quelles Leadbeater et Besant avaient conduit la Société Théosophique ils ont changé d'avis (voir histoire).
                 

                (Ne jamais dire jamais Kuthumi ...)


                Sinnett préserva soigneusement les lettres. À sa mort, le théosophe anglais Trevor Barker contacta à son exécutrice testamentaire, l’actrice de cinéma muet Maud Hoffman qui lui autorisa de les transcrire et publier.

                Les traductions en français viennent d’une de trois versions en anglais, deux sont thématiques et une chronologique :
                • L'édition originelle (1923) par Trevor Barker, révisée en 1926, publié par University Press Théosophique.
                • L'édition d’Adyar (voir loges) qui est presque identique, avec quelques légères améliorations, mais ils changent l’ordre des pages et éliminent l'introduction et l'annexe sur Mars et Mercure (voir controverse), publié par Theosophical Publishing House.
                • Adyar publie également une version chronologique qui n’est pas certaine parce que les lettres ne sont pas datées.

                Les originaux sont conservés au British Museum à Londres et peuvent être examinés.

                Par extension sont également appelées lettres Mahatma toutes les lettres qui ont été rédigées par les divers Maîtres entre 1870 et 1900 liés à la Société Théosophique.

                CONVIENT ÉTUDIER LA THÉOSOPHIE DE LEADBEATER ET BESANT ?



                L'opinion générale est que c’est une continuité améliorée de la théosophie originelle. En réalité c’est un AUTRE ENSEIGNEMENT en plusieurs aspects antagonique à la théosophie originelle.

                Pour mieux comprendre, je recommande d’abord de lire histoire théosophie, histoire loges, Sinnett, Besant, Leadbeater et son œuvre cachée.

                Personnellement j'ai commencé dans l'ésotérisme avec elle et elle m’a plu (il a des choses intéressantes), mais quand j’ai voulu étudier la théosophie originelle (Blavatsky,
                Lettres Mahatma, etc.) je me confondais tellement par les différents systèmes utilisés, que j’ai fini dégoûté et j'ai abandonné l’étude. Ce qui fut mauvais pour mon développement.


                Si vous voulez l’étudier... Etudiez-la !

                Mais soyez très conscient qui elle est fondée sur :
                • notions modifiés de la théosophie originelle (voir Leadbeater)
                • connaissance d'autres mouvements ésotériques (par exemple chakras)
                • l’enseignement douteux qui a été obtenu à partir de séances spiritistes dans la Loge de Londres (voir Sinnett). Peut-être que les "élementaires» ont été honnête avec ce qu'ils ont dit, mais sa conscience étant limitée à des niveaux inférieurs, son enseignement est incomplet (voir kama-manas).
                • les enquêtes menées par Leadbeater avec sa clairvoyance qui n'était pas infaillible, car il a commis d'énormes erreurs (voir œuvre cachée)
                • Beaucoup de délires à la fin quand ils ont voulu convaincre aux gens que Krishnamurti était le nouveau Messie (voir fin Besant).

                En tant que tel nous ne savons pas ce qui est vrai et ce qui est faux. Pour cette raison, je classifie les enseignements de Leadbeater et Annie Besant comme probables. Privilégiant la théosophie originelle quand il y a contradiction entre les deux.

                ICI j'ai mis les principales différences entre la néo-théosophie et la théosophie originelle.

                Je vous conseille d’étudier d'abord la théosophie originelle pour avoir des bases plus solides. Et après vous pourrez étudier ce que vous voulez sans vous perdre !

                ICI j'ai mis une liste de liens qui enseignent la théosophie originelle.


                Pour aborder la néo-théosophie, je vous recommande de le faire en étudiant les cinq livres d'Arthur E. Powell où il condense et synthétise la littérature très diffuse de Leadbeater et Besant :
                • Le Double Éthérique,
                • Le Corps d'Astral,
                • Le Corps Mental,
                • Le Corps Causal, 
                • Le Système Solaire.