J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

LIVRE LES LETTRES DES MAHATMAS



C'est un livre qui compile les lettres reçues par Sinnett et Hume (qui plus tard deviendra un ennemi) des Mahatmas Kuthumi et Morya surtout entre 1880 et 1884. Grâce à l'intermédiaire de Blavatsky.

Les lettres ont été transmises se matérialisant in situ (apparaissant tout à coup dans un endroit) par deux méthodes occultes :
  • l'estampillage, par lequel l'écriture est intégrée dans le papier,
  • la précipitation, par lequel l'écriture montre des extraordinaires rainures inclinées d’une grande précision. Par exemple, détail de la Carte 20 :

(Incroyable, n’est-ce pas ? A cette époque -il y a plus d'un siècle- ne se connaissait pas de technique qui puisse faire cela)

Il aborde des thèmes ésotériques, scientifiques, éthiques, les disciples et liés aux débuts de la Société Théosophique.

C’est un livre unique dans l'ésotérique, parce que :
  • Les Mahatmas "Pendant des milliers d'années n'avaient jamais échangé des lettres avec personne" (CM 134),
  • contient informations inédites sur plusieurs thèmes (Univers, rondes, les états post-mortem...)

D’ailleurs, dans un premier temps Kuthumi avait déclaré que “ni moi ni mon frère Morya ne laisseront jamais que celles-ci soient publiées” (CM63, p357), mais en raison des déviations aux quelles Leadbeater et Besant avaient conduit la Société Théosophique ils ont changé d'avis (voir histoire).
 

(Ne jamais dire jamais Kuthumi ...)


Sinnett préserva soigneusement les lettres. À sa mort, le théosophe anglais Trevor Barker contacta à son exécutrice testamentaire, l’actrice de cinéma muet Maud Hoffman qui lui autorisa de les transcrire et publier.

Les traductions en français viennent d’une de trois versions en anglais, deux sont thématiques et une chronologique :
  • L'édition originelle (1923) par Trevor Barker, révisée en 1926, publié par University Press Théosophique.
  • L'édition d’Adyar (voir loges) qui est presque identique, avec quelques légères améliorations, mais ils changent l’ordre des pages et éliminent l'introduction et l'annexe sur Mars et Mercure (voir controverse), publié par Theosophical Publishing House.
  • Adyar publie également une version chronologique qui n’est pas certaine parce que les lettres ne sont pas datées.

Les originaux sont conservés au British Museum à Londres et peuvent être examinés.

Par extension sont également appelées lettres Mahatma toutes les lettres qui ont été rédigées par les divers Maîtres entre 1870 et 1900 liés à la Société Théosophique.

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article, mais ne pensez-vous pas que les stries sur les mots soient du à un support qui en disposerait.

    Sous-entendu qu'il n'y ait pas eu de précipitation mais une écriture manuelle.

    Je crois que tout doit être envisageable. Qu'en pensez-vous ?

    Merci.

    Cordialement.

    Patrice Gouez

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison de te questionner, et d’ailleurs moi-même j’ai cherché à savoir s’il y avait un moyen de produire les mêmes effets à cette époque-là, mais jusqu’à présent je n’ai pas trouvé.

      Le support, je ne vois pas comment, parce que les stries sont vraiment très petites et très fines (là j’ai mis un grand agrandissement). Il n’y a pas pour autant suffisamment d’espace pour empêcher que l’encre ou le crayon touche le fond du papier.

      Jusqu’à présent la technique qui permet quelque chose de semblable à la précipitation est le fax. Et la technique qui permet quelque chose de semblable à l'estampillage, est l’impression digitale.

      Le détail est que ces deux techniques ne ce sont développées qu’un siècle plus tard.

      Cependant, pour être franc, moi, ce qui m’a convaincu de la très probable authenticité de ces lettres, ce n’est pas tant son côté technique, mais c’est surtout la profondeur de l’enseignement qu’il y a en elles.

      Supprimer