J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

QU’ARRIVE À LA CONSCIENCE APRÈS LA MORT ?



On dit que la vie post mortem se passe dans un premier stade sur le plan astral (Kama-Loka) et ensuite sur le plan mental (Devachan).
Nous voudrions savoir si toutes les personnes sans exception sont conscientes sur le plan mental après la mort. Cela exige-t-il une vie consciente sur le plan mental durant l’incarnation qui a précédé la mort ? 

Pour répondre à la question, je dirais que vous mourez de la manière dont vous avez vécu. C’est-à-dire que si vous avez vécu sans conscience, vous mourrez sans conscience. Par contre, si vous avez été quelqu’un qui s’est efforcé de développer l’éveil de sa conscience, si vous avez été un disciple actif, lorsque vous allez quitter la matière, automatiquement vous allez être quelqu’un avec cet acquis et vous allez pouvoir travailler avec les zones de conscience obtenues grâce aux expériences vécues dans la matière.

On ne peut pas dire ce qu’est la mort, parce qu’en fait, lorsque l’on se place dans la vision des guides, dans la vision de la vérité, il n’y a pas de différence entre l’état qu’octroie la vie physique et l’état qu’octroie ce que les hommes appellent la mort. La seule différence, c’est qu’un jour vous avez un vêtement (le corps physique) et le lendemain vous n’en avez plus, mais la conscience reste exactement la même, exactement en symbiose avec ce qu’elle a été par son expérience dans la matière.

Donc il n’y a pas en fait un état de conscience d’avant la vie, un état de conscience pendant la vie et un état de conscience après la vie, donc à la mort. Toute la conscience est exactement la même du début à la fin, non seulement de son passage dans la matière et son départ, mais en plus, depuis son moment d’extériorisation, sa première incarnation jusqu’à sa dernière.

Ceci me rappelle ce qu’a dit l’ange dans le livre Dialogues avec l’Ange :

«  La grande question – la mort – n’est que vibration.
Entre la naissance et la mort, un écran fausse votre vue.
Naissance et mort ne sont que vibrations.
La vie n’est pas donnée par pitié, la vie est éternelle, mais à travers cet écran, vos yeux ne voient pas.
Renaissance, Résurrection, Ténèbres, Mort, Chute sont tout à fait différentes de ce que vous supposez.
Si vous éleviez votre vue plus haut, vous verriez que de nombreuses vies, cela est impossible.
La Vie est Une, Indivisible, Eternelle. »  (p. 353) 


Qu’elle est la seule différence ?

C’est que la note d’auto-conscience n’a pas forcément retrouvé toutes ses sonorités (ce à quoi sert l’évolution). Ainsi, lorsque l’homme qui est unité, qui a tout sans le savoir, lorsqu’il passe dans la matière et à travers toutes ses incarnations, il ne fait que redécouvrir l’acquis, le savoir et le pouvoir qu’il possède (seulement qu'en état latent, voir
rondes : développement de l'homme). 

C’est pour cela qu’on ne peut pas dire que l’homme meurt, ou que l’homme connaît une conscience différente pendant sa vie ou pendant sa mort, c’est exactement la même conscience, la conscience acquise avec le niveau initiatique atteint. Même si l’on ne croit pas à la mort et que l’on se dit que c’est tout simplement le passage de la matière à l’esprit, même cela est faux, la mort n’est même pas un passage. Il y a tout simplement un moment où il existe un vêtement et un moment où il n’existe plus. La mort n’est pas un passage, parce qu’en réalité ce passage il existe à toute heure aussi pendant la vie.

Cette transition de la conscience qui s’effectue après la mort du plan physique au plan mental, aussi peut s’effectuer pendant le sommeil, seulement qu’on retourne après a notre corps physique et parce que nous ne sommes pas encore suffisamment développés, nous ne nous rappelons pas l’avoir expérimentée. (voir les rêves expliqués par l’ésotérisme)

Avec l’entrainement suffisant on peut le faire à volonté (voir méthode pour accéder aux plans supérieurs de la terre), mais il faut encore laisser reposer le corps physique. Un des objectifs de l’évolution cosmique est d’être capables d’être conscients en même temps dans différents plans vibratoires, développant chaque fois un peu plus l’omniprésence. Ainsi, les grands Adeptes sont capables d’être conscients en même temps dans le plan mental et le plan physique.

Pensez à cela. Si vous croyez à un passage, je ne veux pas vous retirer l’image, pensez aussi que vous êtes venus par ce même passage, mais je vous dis qu’il n’existe pas de passage. C’est l’esprit qui s’amuse, qui prend un gant et qui le laisse, qui en prend un autre et qui le laisse tomber. La peur est tout simplement un phénomène psychologique, et la peur sera traitée plus tard comme un problème psychiatrique d’ailleurs.

On verra plus tard que beaucoup de comportements que l’on dit aujourd’hui être psychoaffectifs, ne sont que des données psychiatriques profondes et graves qu’il faudra soigner. On remettra en cause la notion de la raison et de la folie. On lèvera un peu plus haut la barrière de la raison et l’on dira que finalement sur cette terre, dans le passé, il n’y avait pas tant de gens raisonnables que cela.


Maintenant ce qui serait intéressant de savoir, c’est comment éviter de rester trop longtemps dans cet entre-deux mondes (connu comme le Kama-Loka) que l’on appelle le passage dans l’astral ?

Tout le monde le connaît de toute manière, il demande trois jours à tous les disciples, à tous les initiés, et au-delà de ces trois jours on peut, soit revenir dans la matière comme l’a démontré Jésus adombré par le Christ, soit partir vers le divin comme l’on fait d’autres initiés après leur mort.

Ce qu’il faut donc savoir, c’est comment accélérer cet état, pour pouvoir continuer à agir, soit sur un plan physique et rester près des hommes, même si l’on n’a plus d’enveloppe charnelle, ou comment devenir très actif au sein de la hiérarchie.

Que doit faire le disciple lors du passage de la mort pour qu’il puisse devenir utile très vite sans attendre ? 

Car dans l’attente, quelquefois il y a des pertes d’énergie. Attendre trois jours ce n’est pas long, trois jours c'est rien dans le temps qui se passe là-haut, au-delà du plan physique, mais ces trois jours sont très importants, parce qu’à l’occasion de cette attente des pertes d’énergies ont lieu, des pertes énormes. Ce qui fait que le disciple, pour être utilisé, doit remonter dans son sein initiatique, là où il trouve la correspondance vibratoire, ses frères, son guide spirituel et il doit être renforcé, renouvelé en quelque sorte, donc il renaît sur ce plan-là.

De la même manière qu’il a dû naître sur un plan physique, il est obligé de renaître sur le plan spirituel. Et pour éviter le passage de cette renaissance, qui demande encore adaptation, éducation, renforcement etc., il faut pouvoir passer en pleine conscience. C’est pour cela que cette mort ne peut-être vécue et opérée que par des disciples ayant longuement médité, ayant longuement pratiqué la science de la concentration.

Pastor (guide spirituel, 15-05-88)

(La technique pour entrer en pleine conscience au plan mental est dans Méthode pour conserver la conscience après la mort)

1 commentaire:

  1. la mort en soit né pas une fin éternel bien sur pour un êtres humain elle est pour d'autre comme les animaux ou les matier fragile devant le feux ou la roueil par exemple_ même si c'est matier ce convertie en autre energie froid ou un poid participatif a l'existence de l'existence elles en aucune conssionce comme l'homme !! c'ette etre perdu dons l'existance malgret sons intelegence il doit savoire quil est unique pour chaque individu entre nous conterrement au animaux quil peuve etre represanter par neporte quel individu de la meme espece car seul l'instinct en comme heritage de generation pour une autre l'homme ne peut represanter que lui meme car il est unique meme si il partage des poncer colective comme la religion ou le nationalisme ou des tenu vistimentere autrement dit des repers dons le temp et l'histoire voir les lieux je suis musulman non pas par nationalisme ni comunautarisme mais par une tres long etude et recherche je ne done pas mon serveau au media tv -pub - ou radio--etc car l'univers et plus important a aubserver avec la vie la mort que la haine des hommes je suis plus que sur quil ya un jugement suit aux acte de tout dictateur ou maton de prison ou un acte d'un gros bras vers un faible ou un malicieu diabolique en vers un musulman (homme de paix) sauf agretion a sons pays ou sons honeure la vie et plus complex mais telment facile avec le livre d'Allah le coran

    RépondreSupprimer