J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

NUCLÉAIRE, BÉNÉFIQUE ou NUISIBLE ?



Quelles sont les conséquences sur la planète par l’usage de la bombe atomique durant la dernière guerre et actuellement lors de chaque essai nucléaire ?  Dommagent-ils le réseau énergétique planétaire ?  Les scientifiques vont-ils trouver un moyen de neutraliser le danger des déchets nucléaires, de reconvertir cette énergie ?

Il ne faut pas tourner au tragique tout ce qui est nucléaire. Certes, il y a là un danger, mais comme tous les dangers sont significatifs de chaque âge, l’individu ou plutôt la masse des hommes a tendance à y voir tout le drame dû à son âge, à son type d’évolution. Ainsi la grande peur à l’heure actuelle est le nucléaire, autrefois c’était autre chose et demain ce sera encore autre chose.

Pourquoi le nucléaire aujourd’hui ?

Parce que tout simplement l’individu qui n’en a pas encore absolument la maîtrise, doit passer de toute façon à des applications et à des expérimentations poussées. Ce qui fait le grand drame entre ceux qui sont pour et ceux qui sont contre le nucléaire, ne se résume qu’à cela, aux expérimentations.

Cependant, la recherche dans le nucléaire ne doit pas être abandonnée. Il faut au contraire la poursuivre, parce qu’à la clé il y a une grande découverte. Une découverte d’une immensité que l’homme ne peut imaginer, qui est capital pour son évolution et le développement de son entendement. 

Il faut donc que les hommes s’entendent, pour que les expérimentations et les utilisations soient faites de façon raisonnable. Mais il n’y a pas que le nucléaire qui soit un danger, car lorsqu’il s’agit de faire utilisation raisonnable, toutes les énergies sont un danger, qu’elles soient nucléaires, magiques, ou quoi que ce soit d’autre. Vous n’avez pas que le nucléaire pour détruire la planète, il y a bien d’autres armes beaucoup plus dangereuses que le nucléaire.

Par le nucléaire, admettons qu’il y ait une explosion. Cela détruirait l’humanité c’est certain, mais cela ne détruirait pas la planète, parce que l’énergie étant semblable à l’énergie, le nucléaire étant de l’énergie, il y a destruction d’une certaine créature, mais il n’y a pas destruction de la planète, qui elle-même n’est qu’un agglomérat d’énergie. C’est un peu comme si l’on essayait de noyer un poisson. On n’y arriverait pas, parce que le poisson vit dans un élément qui est l’eau, donc l’eau ne pourra jamais lui faire de mal.

Le nucléaire ne pourra jamais détruire la planète, pas plus que perturber les ondes électromagnétiques d’une planète à une autre, parce que le nucléaire est de l’énergie. Par contre, cela risque fortement de détruire l’humanité, mais ça, c’est différent et il ne faut pas confondre les deux. 

Il y a des armes beaucoup plus dangereuses que le nucléaire qui risquent d’entamer les équilibres, les harmonies, c’est toutes les armes chimiques et biochimiques. Et puisqu’on en parle moins, puisqu’on en parle peu, l’homme, l’opinion publique, n’en fait pas état et ne crée pas une source de peur, alors que la peur devrait plutôt se situer là. 

S’il y a une explosion nucléaire comme je vous ai dit, il y a destruction des corps, mais au bout d’un X temps du retour des énergies, la vie redevient possible, et cela a déjà été prouvé, car cela s’est déjà passé.
(Je ne sais pas si là Pastor se réfère à Hiroshima et Nagasaki ou à des temps très anciens, inconnus des historiens)

Par contre, lorsqu’il y a une contagion, s’il y avait, pouvons-nous l’imaginer, une guerre chimique, une guerre faite à partir de bactéries complètement inventées par les hommes, par la folie de l’homme, il n’y aurait aucun moyen d’anéantir ces créatures, aucun moyen de redécouvrir un équilibre. Il y aurait mutation et la terre ne redeviendrait qu’un caillou. Un caillou qui serait abandonné à un système d’évolution, dont personne ne voudrait s’occuper, parce qu’il n’y aurait pas d’âmes à investir dans ces créatures. 

(La raison de pourquoi les microbes naturels malgré toutes les mutations que peuvent avoir, ne pourraient pas causer les mêmes dommages, je l’explique dans microbiologie) 

Si vous voulez combattre utilement, combattez ces armes-là et laissez tranquille le nucléaire. Ce qui ne veut pas dire que vous n’avez pas le devoir de conscientiser les hommes responsables du nucléaire. Car, toute chose qui est faite sans responsabilité, toute chose qui est faite sans précaution, peut amener des conséquences dramatiques. Donc ce qu’il faut absolument développer chez les hommes, c’est avant tout une pleine responsabilité de leurs actes, vis-à-vis des autres êtres humains qui risquent de pâtir de leurs actes. Mais laissez le nucléaire tranquille, et occupez-vous plutôt des armes directes, qu’elles soient chimiques ou simplement à balles, ou quoi que ce soit d’autre, occupez-vous vraiment de l’arme qui tue, au lieu de vous battre pour une potentialité qui n’arrivera de toute manière jamais.

Des accidents, certes, sont inévitables (la catastrophe de Tchernobyl s'était produite un an et demi avant, le 26 avril 1986), parce que les accidents reposent sur la responsabilité, la compétence et l’intelligence humaine. Mais une destruction, ne la craignez pas, elle n’aura jamais lieu, jamais, jamais, jamais. Et j’en donne pour preuve le fait que, même de façon inconsciente, aucun homme n’a décrété l’établissement, soit de centre de recherches, ou de centre de production d’énergies sur les lieux qui vont être touchés par les transformations géologiques de la terre. Aucun de ces lieux-là ne se trouve fourni en centrale nucléaire ou centrale de recherches.

Naturellement vous pouvez dire que certaines sont implantées dans des endroits suspects. Oui, tous les endroits sont suspects, mais ce ne seront pas ceux qui vont être touchés par les transformations géologiques de la terre. N’ayez aucune crainte, battez-vous pour ce qui est concret, battez-vous pour ce qui est réel et pas pour des fantômes dans des placards.
Pastor (guide spirituel, 21-11-87)

_  _  _

Malheureusement Pastor n’a pas dit quelle découverte si capitale doivent faire les êtres humains dans le nucléaire, probablement parce qu’il n’avait pas le droit de la dévoiler, car il y a certains secrets que l’humanité doit découvrir par elle-même. Entre les possibles réponses qui me viennent à l’esprit à partir de l’enseignement ésotérique, il y a :
  • Découvrir que les atomes ont aussi une conscience, évidemment en correspondance avec leur nature microscopique. Ce qui changerait radicalement la notion que se tient actuellement de ce qu’est la vie.
  • Découvrir que la matière peut se diviser à l’infini. Toute particule est composée par des particules plus petites et plus subtiles, ce qui ouvrirait les portes à la science pour connaitre et explorer les plans subtils. 
  • Dans une autre conversation Pastor avait expliqué qu’il existe un autre moyen d’utiliser l’énergie nucléaire sans besoin de casser l’atome comme les scientifiques le font aujourd’hui. Dès que je la retrouve je la détaille.



Il aurait été intéressant d'entendre l’opinion de Pastor au sujet de la menace croissante d'un acte terroriste avec une bombe nucléaire, qu’à l'époque de la conversation était inexistante. Toutefois, si cela se produisait, je ne blâmerais pas la science, mais la quantité colossale de missiles nucléaires construits principalement par les États-Unis et l'ex-Union soviétique et dont-ils ne savent pas quoi faire avec eux maintenant.


J’AI TROUVE LA RÉPONSE

Dans la conférence du 86-12-06 il donne la réponse :

« Il faut que les scientifiques aillent beaucoup plus loin dans la recherche nucléaire, car c’est de là que se découvrira la science sacrée des rayons. Ils verront comment les atomes se créent, s’assemblent, se désassemblent, en fait que toute cette action n’est délimitée que par sept forces, ils auront le loisir de jouer avec les mutations de ces forces.
C’est pourquoi, avant d’en arriver à cette compréhension, il faut absolument que le monde se spiritualise, car l’homme pourrait opérer toutes les mutations possibles, car il pourrait créer un nouvel homme, il pourrait créer une nouvelle race d’animaux, une nouvelle espèce d’arbres, il pourrait aussi créer de nouvelles énergies. »

Une telle connaissance apporterait un tel pouvoir que si l’homme n’a pas développé d’abord sa conscience et sa responsabilité, il pourrait causer de grandes catastrophes.

Les rayons je les explique dans les sept rayons cosmiques.

2 commentaires:

  1. je pense que la découverte, ou du moins la maîtrise, est, dans un futur proche, la fusion nucléaire, produisant de l'hélium par fusion de deux atomes d'hydrogènes, et demandant un accélérateur extrêmement puissant, aujourd'hui on produit moins d'énergie que l'on en injecte, mais le centre ITER devrai théoriquement prouver le contraire, je renvoie vers le site officiel pour les personnes intéressées http://www.iter.org/fr/accueil

    RépondreSupprimer