J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

LES ÉNERGIES COSMIQUES REÇUES PAR LA TERRE



Question : depuis 1983, nous avons reçu du cosmos des énergies très dures, extrêmement intenses, qui semblent être en relation avec l’ère du Verseau à venir. Considérez-vous que cette période soit terminée ou au contraire qu’elle va s’accélérer encore dans le futur ?

Vous parlez des énergies reçues depuis peu, comme une sorte de fondation-creuset à l’état vibratoire, afin de faire naître un nouveau monde, en tout cas un nouvel homme. Cependant, depuis toujours des énergies se déversent sur la terre, et pas seulement celles des planètes, mais aussi celles des constellations et des centres cardiaques, c’est-à-dire des soleils d’autres systèmes stellaires.

Ce qui fait qu’à une époque, un de ces rayons devient agissant, qu’il soit apparenté à une planète, à une constellation, à une étoile, ou voire même à une autre galaxie, c’est à cause du filtre que les Maîtres enlèvent pour laisser passer le rayon. C’est un peu comme une maman qui, pour protéger son enfant dans le berceau, mettrait un filtre différent aux différentes heures du soleil dans la journée. À la naissance elle le recouvre des filtres qui correspondent à chaque heure du jour. Puis grandissant, au fur et à mesure elle enlève les filtres, jusqu’à ce que l’enfant puisse recevoir de pleine face, le soleil dans son entier. Il en est de même pour l’humanité vis-à-vis des énergies cosmiques.

Est-il vrai qu’une énergie plus forte, du style épuration se déverse aujourd’hui ?

Je dirais oui, et elle est même tripartite, puisque la partie à éveiller chez l’homme est justement une notion tripartite. Il faut faire joindre l’esprit à son physique, relier l’âme à son esprit, afin de faire un homme différent, inspiré à tout instant.

Il ne s’agit pas de créer une nouvelle religion, cela je l’ai dit, il n’y aura pas de nouvelles religions, mais un nouvel État d’être. L’ère des religions (l'ère du Poisson) sera dépassée, le cycle qui était composé par les religions est achevé, il n’y en aura plus sur la terre comme elles se manifestent aujourd’hui. Il y aura tout simplement la recherche des réalités du monde et du cosmos. Chercher la réalité, la trouver et l’intégrer, sera la seule quête de l’homme nouveau. (Voir où va réapparaître le Christ ?)

Certes, cela se fait déjà, mais l’homme ne cherchera pas à appartenir à une école, qu’elle soit initiatique ou religieuse comme aujourd’hui. Il ne cherchera pas son Maître, son gourou, son Dieu. La philosophie sera elle-même dépassée, et à la place il y aura la connaissance alchimique du monde. Connaître l’alchimie, c’est quelque part philosopher, mais c’est philosopher sur des bases de réalités cosmiques et non pas dialectiquement. Créer une nouvelle synthèse, c’est créer un nouvel homme.

Est-ce que cela se fait par l’apport des nouvelles énergies ?

Oui et non. Attention, jusqu’où faut-il interpréter cela. S’il est vrai que tout peut être dirigé par les astres, il n’est pas vrai que les astres dirigent tout. S’il est vrai que leurs énergies peuvent tout créer sur la terre, les cycles, les révolutions, les maladies, etc. Il n’est pas vrai qu’elles créent directement cela. C’est dans la confrontation de deux états vibratoires, que la chose réalisable par le rayon, l’énergie de la planète, de la constellation, se manifeste dans le physique.

Ainsi, si une humanité a un taux vibratoire très bas, et que vous faites émerger le rayon d’une planète, qui, dans son degré vibratoire, est spécialement épurateur (exemple Pluton), alors cette humanité-là sera secouée. Mais faites émerger le même rayon dans une humanité qui a dépassé le taux vibratoire critique, il ne se passera rien. (Je le détaille dans peut l’astrologie deviner l’avenir ?)

L’astre, la constellation, le Maître, Dieu lui-même n’est qu’un miroir et l’homme, le disciple, lorsqu’il se tourne enfin vers la réalité, se voit tel qu’il est, son image lui est renvoyée et il doit travailler dessus. C’est ce que font les planètes, les Maîtres, les guides, toutes les créatures qui de près ou de loin, aident l’homme à se réaliser.

S’il est vrai que cette énergie se déverse à l’heure actuelle et de manière puissante, il ne faut pas imaginer que c’est le spectre de Dieu venu frapper la terre. Non. Au contraire il faut imaginer la puissance de cette énergie comme quelque chose de bien fondée qui arrive enfin, et naturellement, cela va perturber la terre et l’homme dans toutes ses vieilles structures, sinon, elle ne serait pas utile.

En fait, tout dépend de l’homme, tout dépend des racines de l’homme, jusqu’à quelle profondeur astrale ses racines sont plantées. Plus la racine de l’homme sera enfoncée dans l’astral et plus l’impact de cette énergie va être violent et puissant, parce que justement, cette énergie a pour but de dégager l’astral de la planète. Il n’y a pas d’énergie initiatrice sans purification de l’astral de l’individu, de la race et de la planète. Sans cette purification il n’y a pas d’avancement. (Voir le plan éthérique est en train de s’intensifier)

Donc, certaines planètes sont là (parce que telle est la puissance de leur sceptre) pour déraciner de l’astral celui qui, depuis trop longtemps, s’y est assis. Une fois que l’homme est déraciné de l’astral, alors il peut grandir vers les hautes sphères. C’est pour cela que Jésus a dit : « Soyez aussi parfaits que votre père qui est aux cieux. » (Matthieu 5:48)

Si les hommes essaient quelque part d’avoir un comportement digne, dénué de basses passions, de bas sentiments, ils ne se créent pas de racines dans l’astral. Ils ont un astral, certes, mais un astral supérieur, qui fonctionne en connexion avec l’inspiration de l’esprit. L’astral est un instrument subtil et très utile, il ne faut absolument pas imaginer qu’il doit être crucifié, qu’il doit être éliminé. Il faut l’utiliser dans sa partie supérieure, dans le bon côté qu’il offre à l’homme. (Voir les sept divisions du plan astral)

De toute manière, l’astral est un passage pour l’humanité. Un guide, un Maître, n’a plus de plan astral, plus de corps astral, plus de sensibilité astrale. Tout s’est transposé dans le monde de l’esprit. Tous ces corps qui sont des intermédiaires entre l’esprit attaché à la matière et l’esprit uni dans son Soi supérieur, sont des enveloppes qui disparaissent complètement une fois le chemin accompli. Toutes ces enveloppes sont transitoires autant que votre corps physique peut l’être, c’est pour cela qu’il doit subir des purifications.

Tout ce qui n’est pas transitoire est donc éternel et n’a pas à subir une purification, leur nature est pure lumière. Ce qui est fait avec des substances non réelles, non pures, ce sont justement les différents corps développés à partir de la matière, comme le corps astral, le corps éthérique. Ils sont tous périssables et doivent subir la purification. Quand je parle de purification, je veux dire que cela doit être mis sur le même taux vibratoire que la réalité suprême qui réside en vous.

Pour en revenir à cette énergie dépurative qui se déverse aujourd’hui sur la Terre, vous ne devez ni y penser, ni philosopher sur elle, ni la craindre, parce qu’il y a des énergies plus puissantes que celle-ci. Vous ignorez le total des énergies qui peut exister dans le soleil.

Vous aimez le soleil et vous ignorez à quel point cela peut-être un instrument dangereux, et pas seulement pour la peau lorsque vous vous exposez trop longtemps pour bronzer. Je parle au sens spirituel. Vous craignez certaines planètes à cause de leur aspect, comme vous dites, maléfique, brutal, ou initiateur. Le soleil est à craindre au-delà de toutes les planètes, parce qu’il est l’énergie suprême.

Je vous le dis, si vous voulez être logiques, ayez peur avant tout du soleil. Et que dire alors des autres constellations ? Si vous devez craindre aussi les autres constellations, vous ne cesserez de trembler, car leur action est constante, patiente.


En réalité, ce qu’il faut c’est dégager l’homme de toutes les craintes. Certes, il faut qu’il connaisse ce qui est dangereux, il faut qu’il connaisse ce qui est risqué, il faut qu’il connaisse ce qui comporte un certain défi justement. Mais il ne doit pas avoir peur.

S’il craint, c’est parce qu’il est déficient par rapport à la chose, c’est parce qu’il est inférieur à la chose. Quelqu’un qui maîtrise parfaitement une matière n’a pas peur de rencontrer l’examinateur, il a confiance en lui. Mais quelqu’un qui a des lacunes, tous ses os vont trembler, toute sa foi va s’ébranler. C’est pour cela que, plutôt que craindre quelque chose, il faut l’affronter, mais pas dans un esprit de défi ou de combat. Il faut l’affronter dans le sens où vous prenez sur vous, vous effectuez ce que cette chose ordonne que vous fassiez.

Si par exemple, cette énergie va provoquer un bouleversement de vos habitudes, et bien affrontez-la en changeant vos habitudes, ainsi vous. Mais les gens, au lieu de comprendre et d’agir, au lieu de monter sur l'énergie et la surfer comme si c’était une vague, ils ont peur et se paralysent dans leurs habitudes, provocant que cette énergie les frappe comme un tsunami.

Pastor (guide spirituel, 11.09.86)



Dans une autre conversation, Pastor a approfondi su le thème :

« L’énergie que la terre reçoit de la lune, en fait, il ne s’agit pas toujours d’une énergie lunaire, mais il peut s’agir, encore et toujours, d’une énergie en provenance du soleil, mais aussi des différentes planètes du système solaire et quelquefois même des constellations.

L’humanité n’étant pas encore suffisamment développée en tant que chakra majeur, elle ne peut pas entretenir sa propre planète. Ce travail donc est attribué, pour certains départements, à la hiérarchie des frères aînés tant que vous ne pouvez pas le faire. Une autre part est attribuée à la nature elle-même et une autre à la lune. C’est pour cela que la lune à cette influence particulière sur la nature, faire pousser un petit peu plus vite, ou les marées. Ce n’est pas seulement à cause de sa proximité avec la terre, mais la volonté de la planète terre s’exerce aussi sur la lune pour puiser une fonction, un moyen de faire un certain ouvrage que son humanité encore trop jeune ne peut pas encore accomplir.

Alors la planète a besoin de toutes les aides possibles, des frères aînés, de ses fonctionnements naturels et de cette vieille tante qu’est la lune. C’est une vielle tatie, elle est bientôt à la fin de sa vie, elle s’effrite comme toutes les vielles taties. Elle se ride de plus en plus et arrivera à vous donner un jour finalement et enfin son véritable héritage, et à ce moment-là, vous serez enrichis de l’énergie lunaire. Mais ce n’est pas pour les prochaines générations.

Lorsqu’il va y avoir cette transmission de l’héritage de la mémoire lunaire, de l’énergie lunaire et du peu de corps énergétique qui persiste encore maladivement sur la lune, il va y avoir dans l’humanité un très grand exorcisme de toute la phase lémuriènne de son développement.

Il faut savoir qu’à l’époque de cette grande race, la lune avait une plus grande importance que maintenant. La lune était utilisée en tant que transmetteur d’énergie d’une manière beaucoup plus importante qu’elle l’est aujourd’hui. L’humanité le sentait et travaillait énormément avec la lune. Au fur et à mesure de son évolution, l’humanité se mit en résonance avec d’autres planètes et, notamment depuis la fin de la Lémurie, de plus en plus avec la planète Vénus et cette résonance s’est poursuivie tout au long de la grande race atlante.

Mais comme on n’est pas spécialement raccordé à une seule planète, en même temps que Vénus devenait de plus en plus prédominante dans la vie et les mouvements de vibration et de l’évolution des Atlantes, Mars prenait aussi gentiment de l’importance et envoyait l’énergie qu’il fallait pour cristalliser l’ego.
Bien sûr, quiconque connaît un petit peu les planètes et ce que veut dire l’ego comprend tout à fait les problèmes que cela pouvait apporter. (Voir les raisons occultes de la destruction de l’Atlantide)

Pourquoi l’ego s’est imposé avec violence, avec passion et pourquoi dans un premier temps il prenait ses raisons de vivre dans le corps astral, le corps des plaisirs, des désirs et de l’émotion ?

C’est à cause de cette influence particulière de Mars.

Mais il ne faut pas croire pour autant que l’humanité était assujettie à l’énergie vénusienne et martienne. Cela ne fonctionne pas ainsi. C’est lorsque l’humanité a besoin de l’apport d’une certaine énergie pour une maturité, pour une création, une évolution, que la planète correspondante ouvre les vannes et vous envoie son énergie.

Ensuite libre à vous de l’exprimer de la manière la plus terre à terre ou de la manière la plus magnifique. Vous connaissez cet éternel problème du choix. Mais c’est un choix individuel. Ce qui fait qu’en même temps que se sont forgés des Atlantes avec un ego de plus en plus passionné, ce qui a donné une dilatation extraordinaire de leur corps astral et diminué par là même les chances de développer dans le futur leur corps mental, il y avait des Atlantes qui correspondaient au profil idéal de l’évolution que l’on prévoyait pour eux et qu’eux-mêmes voulaient pour leur avenir.

Sont donc apparus des egos qui n’étaient ni violents ni passionnés mais qui étaient sensitifs, car toute énergie peut aboutir à une sensitivité, à un psychisme, il suffit de ne pas l’employer d’une manière physique, donc violente.

Ainsi, au fur et à mesure de l’évolution, différentes planètes (Vénus, Mars, etc.) comme les touche d’un piano, envoient leur note, c’est-à-dire qu’elles déversent leur énergie particulière sur la terre, ce qui provoque dans l’humanité des points d’évolution, mais aussi des points de friction. Et ce déversement est maintenu pendant tout le temps que l’ouvrage est nécessaire. Ainsi, l’énergie de la prochaine planète que vous allez devoir petit à petit intégrer, qui va vous donner votre future mission est la planète Jupiter.


Cette progressive influence de Jupiter, il ne faut pas la chercher dans l’astrologie, car Jupiter n’aura pas des aspects plus importants que d’habitude dans ses mouvements dans l’espace, ils ne seront pas non plus à une place prédominante dans les thèmes des enfants qui vont naître, cela est indépendant des mouvements faits dans le ciel et des aspects que l’on trouve dans les thèmes de naissance. Il s’agit d’un travail mental qu’envoie l’entité de Jupiter.

Et à quoi servira cette nouvelle énergie ?

Pour aboutir à une nouvelle communication plus juste, pour aboutir à un nouveau partage plus égalitaire, à un phénomène de société où les gens se regardent, s’apprécient, s’écoutent, s’entraident, où l’on découvre un nouveau système social, où l’on va favoriser l’expression, ce qui va donner une expansion économique à la terre entière. En résume : pour développer la fraternité.

Cela, seul Jupiter peut l’accorder. Mais attention, cela voudra dire que l’on va devoir faire la justice en soi, être juste, car on ne pourra pas dire à son ami: ne renifle pas sans être totalement l’amour dont j’ai parlé et sans accepter qu’il nous fasse aussi une remarque. Si cela n’était pas fait, Jupiter deviendrait une énergie de catastrophes, détruirait les institutions, détruirait les hommes. Dans un premier temps, c’est ce qui risque de se passer dans votre société.

Dans un premier temps on aura l’impression de faire le nettoyage que ce soit à propos des différentes mafias, à propos des spéculations abusives, de la fermeture de certains laboratoires qui ne cherchent rien et qui ne vivent qu’au détriment des donateurs. On aura l’impression qu’il y a une grande purge et que l’on vit dans un monde plus juste. Mais au moment où la purge va vous atteindre vous-même, vous aurez l’impression que le monde devient dur. Tant que l’on tue les méchants mon Dieu que c’est joli, mais sitôt que l’on me touche, moi, moi qui me croie un gentil, un gentil de Dieu, voila que de nouveau je vais identifier le monde à la dureté, à l’impartialité, à l’épreuve. C’est parce que la justice totale doit se faire, dehors et dedans.

Alors je vous informe de l’impact de cette énergie, du travail que vous aurez à faire sur vous-même et de l’attitude juste par laquelle vous pouvez effectuer ce travail et qui mènera d’ailleurs la vie dans la société pendant les prochaines générations. »
(Conversation du 11.10.92)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire