J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

A-T-IL EXISTÉ LE JARDIN D´ÉDEN ?



Oui, mais pas comme les gens l’imaginent. Ce n’était pas un lieu paradisiaque situé dans un endroit mystérieux, mais une époque de la Terre dans le passé très lointain où l´humanité vivait insouciante, car elle n’était pas encore responsable de ses actes, c’est-à-dire qu’elle n’était pas encore soumise au karma (la Loi de redistribution).

« Autres fois, dans la genèse, le monde était idéal. Je ne dirais pas parfait, parce que la perfection n’existe que dans une conscience éveillée [ce que n’est pas encore l’homme actuel, il est à peine semi-éveillé]. Quand je parle d’idéal, je parle tout simplement d’un monde où les hommes donc ne connaissaient pas le mal, pas la violence, ni le besoin de gagner son pain, celui-ci était automatiquement généré par la nature.

Ce monde idéal ne pouvait pas continuer dans l’idéal parce qu’il ne permettait pas à l’homme de découvrir sa propre puissance, puisque la nature générait absolument tout ce dont l’homme avait besoin. Un peu comme les parents qui assistent sur tous les besoins de l’enfant jusqu’à ce qu’il soit capable de s’assurer lui-même. L’enfant n’est pas mûr comme ses parents parce que justement il n’a pas à se confronter aux mêmes problèmes que ses parents. Il est porté par ses parents, protégé par ses parents. De la même manière l’humanité quand elle est naissante, à cet état là ne peut pas se lancer dans la vie toute suite et toute seule. Il faut une matrice et cette matrice, ce début c’est la nature.

Il faut donc pour cela que la nature soit déterminée d’après des lois qui ne puisent jamais être en relation avec l’homme [car par son immaturité, l´homme détruirait la nature], mais directement en correspondance avec le mental des Maîtres. Donc la nature tire les ordres, tire l’énergie, tire la régénération dans l’énergie des Maîtres, de la Hiérarchie qui guide le développement de l’humanité et qui va créer justement ce monde-là.

Au fur et à mesure du temps qui passe et que l’on estime l’homme suffisamment mûr pour devenir un être conscient et autonome. Les Maîtres dépolarisent la nature, ils la retirent en fait de leur aura et ils la branchent en quelque sorte sur le pôle que représente l’homme. Et c’est à partir de ce moment-là que l’homme devient responsable de la nature et que la nature rappelle à l’homme ses responsabilités. Et c’est de là que nait le karma, car si la nature continuait à être polarisée dans l’énergie des Maîtres et bien le karma lui-même n’existerait pas. Tout serait tellement parfait d’après la Loi [comme on représente le jardin d’Éden : le paradis sur terre] que la nature ne penserait pas à générer un karma et l’homme pourrait faire absolument tout ce qu’il voudrait de bien ou de mal. Jamais personne et aucune loi ne viendrait pas le redresser.

C’est parce que cette nature a été dépolarisée et qu’elle est fixée maintenant en étroite relation avec l’homme, que l’homme a trouvé par la même vis-à-vis de lui et en face de lui la notion de karma. »
Pastor (guide spirituel, conférence du 17-09-88)

Je l’explique avec le règne animal. Les animaux ont un comportement égoïste et même parfois cruel, comme par exemple quand un nouveau lion devient le mâle dominant et qu’il tue les lionceaux, mais malgré leurs mauvaises actions, les animaux ne génèrent pas de karma, parce qu’ils ne sont pas responsables de ses actes, ils agissent par instinct. De même les premiers humains pouvaient faire de bien ou de mal, cela ne générait pas de karma parce qu’ils n’étaient pas conscients et comme tel responsables de leurs agissements.


QUAND FÛT CETTE PÉRIODE

L’ésotérisme enseigne que l’humanité se développe au cours de la quatrième ronde à travers sept grandes civilisations, appelées races-racines. Nous sommes actuellement dans la cinquième race-racine. Ce n’est qu’au cours de la troisième race-racine que l'humanité éveilla son mental, donc le jardin d’Éden correspond à la période antérieure.


DANS LA BIBLE

Lorsque l’on étudie l’ésotérisme, on se rend compte que l’enseignement de l’anthropogenèse se trouve décrit en forme symbolique dans la Genèse de la Bible, avec les inévitables altérations dues aux siècles de transmission de la narration. Voici quelques parallélismes :

  •  Mâle et femelle furent créés à la fois. (1:27)  Or au cours de la troisième race-racine la séparation des sexes se concrétisa, avant les humains se reproduisaient par d’autres méthodes que j’explique en races. 
  •  L'Éternel-Dieu fit pour l'homme et pour sa femme des tuniques de peau, et les en vêtit. (3:21)  Les premières races humaines étaient éthérées, ce n’est qu’au cours de la de la troisième race-racine que les humains ont commencé à disposer de corps physiques. 
  •  L'Éternel-Dieu dit : “Voici l'homme devenu comme l'un de nous, en ce qu'il connait le bien et le mal. Et maintenant, il pourrait étendre sa main et cueillir aussi du fruit de l'arbre de vie, il en mangerait, et vivrait à jamais.”(3:22)  Au cours de la de la troisième race-racine les humains éveillèrent leur mental et furent capables de comprendre les conséquences de leurs actes. Avant cela ils étaient dépourvus du discernement.
_  _  _

Cependant, comme on vient de le voir, contrairement à ce que dit la religion, la sortie du Jardin d’Éden ne fût pas un châtiment, mais une nécessité pour que l’homme découvre sa propre puissance et avec elle sa responsabilité vers la Nature et l’Univers, pour qu’il développe sa divinité.
(Ceci je l’explique en rondes : développement de l'homme)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire