MÉTHODES POUR PURIFIER LA PENSÉE



Dans ce chapitre je vais mettre toute l’information intéressante que je trouve sur ce thème, et pour le moment je vous transcris ce qu’a dit Maître Pastor :

« La pensée ce n’est pas simplement la production des idées, mais en réalité la pensée c’est quelque chose de beaucoup plus puissant, d’essentiel et d’extraordinairement divin. C’est une part de l’âme et c’est pour cela que lorsque l’on veut conduire une méditation ou induire quelqu’un dans la méditation, il va falloir prendre soin de la pensée et trouver le moyen de purifier la pensée chez les gens.

Et pour purifier la pensée il y a des méthodes très simples. Des méthodes qui d’ailleurs ne sont pas catégorisées ou dénommées comme ayant une action sur la purification des pensées, et la raison est tout simplement parce que cela va de soi, cela coule de source, comme vous dites vous-même : c’est une résultante normale.

Donc, lorsque je fais un exercice de concentration et que j’essaie de maintenir cette concentration, automatiquement je purifie mon corps mental, et je le purifie non seulement pour dix minutes ou une heure, qui est le temps de la méditation, mais je le purifie aussi pour toute la journée.

C’est-à-dire qu’il y a dans le corps mental, un certain nombre de mauvaises choses, un certain nombre de corpuscules disgracieux qui peuvent être brûlés, simplement parce qu’à un moment donné, j’arrête ma pensée et je me concentre. Et en me concentrant je déclenche le feu mental, car il faut savoir que si l’on veut purifier la pensée, on va devoir donc faire appel à un feu.

La pensée est donc un élément fondamental dans l’acte de la méditation, mais elle doit d’abord être purifiée parce qu’elle est tout simplement l’expression de la conscience.

La pensée est l’expression mentale de la conscience et pas de la conscience qui dit : « tiens, je suis conscient de ceci, conscient de cela ». Mais la conscience en tant que principe spirituel.

Si donc je prends soin de ma pensée, en essayant de la clarifier et de la purifier, alors automatiquement je vais par-là même, me permettre d’entrer en résonance avec la conscience absolue.

Donc toute méditation doit être précédée d’une longue phase de concentration, et ceci pour déclencher le feu du plan mental, le feu du corps mental, afin que celui-ci étant vivifié, se mette à brûler les corpuscules disgracieux.

Ce qui fait qu’après la phase de concentration, il se pourrait très bien que l’individu ne puisse pas basculer dans ce qu’il attend (c’est-à-dire la méditation). Mais au contraire, il peut basculer dans un rêve profond et revivre par exemple un épisode de l’enfance où il a été traumatisé, complexé, martyrisé.

Ou il peut basculer dans un rêve complètement symbolique qui n’a rien à voir avec des événements ayant eu lieu. Mais tout simplement ayant la vision de quelques symboles, parce que ce sont à ce moment-là, ces symboles-là qui sont en train de brûler en lui quelque chose de disgracieux, et donc cette combustion est en train d’opérer une accélération de sa spiritualité.

Car sachez une chose, et c’est que chaque fois que vous vous asseyez quelque part pour vous concentrer et aboutir un peu plus loin dans la méditation, vous accélérez votre spiritualité, vous accélérez votre initiation, vous accélérez votre réintégration, vous accélérez la prise de conscience de votre divinité.

Ce qui ne veut pas dire que vous devez dès demain passer des heures et des heures à uniquement méditer, car il ne faut pas faire une application sotte de mes paroles.

Pourquoi ?

Parce qu’il ne sera pas utile pour vous dès demain de passer des heures et des heures à la méditation, simplement parce que lorsque vous marchez dans la rue, lorsque vous êtes en relation avec le monde, et tout en étant en relation avec le monde, si vous avez soin de rester centré à l’endroit de cette lame, automatiquement vous pouvez être en méditation, sans devoir passer des heures accroupies à genoux ou en tailleur, pour répéter ou des mantras, ou projeter des lumières, ou en intégrer des énergies, ou promener des parfums partout dans la pièce pour attirer les dévas ou je ne sais trop quoi.

Par contre du moment que vous êtes centré et érigé, automatiquement vous êtes l’endroit de la méditation. »

(Conférence du 03.11.89)






OBSERVATIONS

On voit donc que les exercices de concentration servent aussi à purifier la pensée parce que quand vous vous concentrez, vous allumez plus intensément le feu mental qu’il y a en vous et celui-ci brûle les corpuscules disgracieux qui restent dans le mental et qui s’accumulent soit:

par l'interaction que vous avez avec les autres gens (lorsque les vibrations que les autres émettent se fixent en vous),
ou par votre propre activité mentale personnelle (c'est-à-dire, les restes des pensées que vous produisez vous-mêmes pendant la journée).

Et tous ces résidus produisent un « bruit de fond » que vous écoutez clairement lorsque vous voulez faire le silence dans votre tête.

Et c’est pour cela que pour bien méditer, vous devez d'abord faire un travail de nettoyage, et c'est pourquoi dans les méditations plus avancées, avant de commencer par la méditation, la personne consacre une première période de temps à la concentration pour justement brûler tous ces résidus qui se trouvent collés à son corps mental.


Et sûrement maintenant plusieurs d'entre vous vont vouloir me demander :

Combien de temps faut-il consacrer à ce travail de concentration et quels exercices de concentration doivent être effectués ?

Et ce que je vous conseille c’est d'effectuer des exercices où la concentration n’est pas complètement passive parce que ces exercices-là peuvent conduire à un état d'auto-transe, ce qui n'est pas bon parce qu’alors vous abaissez vos défenses intérieures et vous pouvez être facilement parasités par des entités astrales nocives.

Un exemple de concentration passive est de rester immobile à regarder un point sur le mur, tandis qu'un exemple de concentration active est de compter jusqu’à 100.

Cependant je ne vous recommande pas non plus les concentrations qui impliquent une activité mentale parce que c’est important que vous puissiez entrer dans un état de silence intérieur.

Et c'est pourquoi je vous conseille plutôt de simplement fermer les yeux et d'écouter votre respiration avec attention. Au début seulement trente secondes et peu à peu vous augmentez la durée jusqu'à atteindre les trois minutes.

Faites cela une fois par jour et progressivement votre concentration va s’améliorer, le bruit mental va diminuer et vous allez obtenir un meilleur contrôle de votre pensée.


Et dans les niveaux plus avancés, la concentration n’est pas seulement utilisée pour brûler les résidus mentaux récents, mais aussi pour brûler les résidus mentaux profonds qui viennent du passé et qui peuvent être des ressentiments, des traumatismes, des événements oubliés, etc.

Et dans ces cas-là, ce qui faut faire dans une première étape c’est d’absorber, accumuler et concentrer l'énergie dans votre corps au moyen des techniques comme « la respiration de feu » qui consiste à respirer rythmique et intensément pour concentrer le prana dans votre intérieur.

Et dans la deuxième étape vous entrez dans un état de concentration et au bout d’un certain temps l'énergie va faire surgir à votre conscience un certain événement oublié du passé (qui peut venir même de vies antérieures), ou vous pouvez voir des lumières, ou vous pouvez entendre des sons, ou vous pouvez vouloir adopter une position particulière, ou peuvent apparaître des symboles comme l’a mentionné Pastor.

Peu importe, vous restez simplement comme des spectateurs et vous laissez que la sagesse de votre corps produise l'alchimie énergie pour guérir ces blessures émotionnelles qui sont profondément réprimées à l'intérieur de vous.

Et si tout va bien, à la fin vous allez sentir un sentiment de libération comme si un nœud disparaissait et libérait l'énergie qui était amarrée dans votre intérieur.

Et le grand avantage qu’a cette technique c’est que vous n'avez plus besoin de passer par une expérience externe pour vous débarrasser de ce traumatisme (comme cela est normalement le cas) parce que vous aurez déjà réussi à vous libérer à travers de ce travail intérieur.

Et bien que ceci corresponde à des niveaux de méditation plus avancés, vous pouvez expérimenter quelque chose de similaire lorsque vous ferez cet exercice d’écouter votre respiration.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire