J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

HIÉRARCHIE DIVINE ou LOGOS



Dieu à l’origine est au même temps l’ABSOLU et le NON-ÊTRE, un concept un peu difficile de comprendre en Occident, et que les vedantins nomment PARABRAHMAN ou la réalité ultime (Je l’explique dans qui a créé l’univers ?)

Dans son premier acte d’extériorisation, Dieu va créer ce qu’on pourrait imaginer comme des immenses « Flammes Divines ». Mais quand je dis que Dieu va créer des Flammes, cela ne veut pas dire que ces Flammes vont être des entités différenciées du créateur, des entités appartenant à la création. Quand je dis que Dieu va créer des Flammes, je veux dire en ce sens, qu’il va projeter des parcelles de son Esprit. Et c’est ainsi que dans un premier élan divin vont être constitués ce qu’on appelle dans l’ésotérisme : Les Logos (les manifestations de Dieu). Ceux qui vont avoir la charge de prédéterminer la création, de présider la création et de la faire évoluer.

Ces grands Êtres Cosmiques qui sont « les premiers nés de l’Esprit » pour employer une phrase connue, au même temps qu’ils sont des reflets de Dieu, ils sont légèrement différenciés de Dieu et peuvent être donc nommés différemment de Dieu, ce qui est très intéressant d’ailleurs pour l’homme, car s’ils ne pouvaient pas être nommés, et surtout nommés différemment de Dieu, l’homme n’aurait jamais aucun recours pour entrer en contact avec eux et pour espérer un jour travailler avec eux, au cours de son évolution.

Ces grands Êtres sont donc un reflet de Dieu, différenciés légèrement de Dieu, mais ne sont pas des entités définies et déterminées, comme vous vous êtes défini et déterminé. Par exemple, lorsque vous vous regardez dans la glace, vous savez qui vous êtes, vous savez que vous êtes Pierre, que vous êtes Paul, vous savez qu’il n’y a qu’une seule personne en vous et qu’il n’y a que vous dans ce corps et dans ces chaussures. Avec ces grands Êtres, il n’est pas de même :

  • dans leur premier reflet, ils sont absolument l’Esprit de Dieu ! 
  • dans leur deuxième reflet, ces grands Êtres donnent lieu, donnent une naissance à ce qu’on pourrait appeler les grandes hiérarchies divines.

Ces hiérarchies divines sont constituées de toute une hiérarchie d’entités. Des êtres qui vont aller du point le plus proche de l’esprit du Logos, jusqu’au point le plus bas du Logos, jusque dans les éléments des mondes physiques. Et toutes ses entités prises du point le plus bas au point le plus haut, composent en fait toute la nature de ce grand Être, toute la vie du Logos.


Pour donner un exemple plus concret, considérons le Logos Solaire

Dans son premier reflet, le Logos Solaire est l’Esprit de Dieu au niveau solaire, ou autrement dit, il est la manifestation de Dieu au niveau d’un système solaire.


Dans son deuxième reflet, le Logos Solaire va donner lieu à toute une série d’êtres qui vont constituer la hiérarchie solaire :

-        Ses représentants les plus élevés et proches de l’Esprit du Logos Solaire, travaillent avec les représentants les plus élevées des autres hiérarchies pour concevoir, créer, animer, guider et superviser le système solaire.

-        Ses représentants intermédiaires (les anges) sont les plus proches à l’humanité. Compagnons et guides vers une conscience chaque fois plus grande.

-        Ses représentants plus petits se ressemblent aux esprits de la nature, mais à un niveau solaire, ils portent les énergies qui émanent du soleil (lumière, prana, etc.) pour les transporter vers l’aura des planètes.

-        Et je soupçonne que les esprits du feu (les salamandres) sont les formes les plus inférieures de la hiérarchie solaire.


Cependant je ne suis pas sûr, parce que les salamandres appartiennent à la hiérarchie des esprits de la nature, mais je soupçonne qu’elles sont l’aspect solaire de cette hiérarchie. Il y a beaucoup de mystère au respect, c’est pourquoi, prenez cette description comme une approximation pour essayer de vous illustrer comment tous ces êtres composent la nature et la vie du Logos Solaire.

Ce qui ne veut pas dire que la petite entité qui va être manifestée sur le plan physique d’un monde quelconque (dans notre exemple se serait l’esprit du feu) va pouvoir faire rayonner l’entier de l’entité qui est au ciel et dans laquelle elle a la vie (supposons que ce soit le séraphin, car dans la théologie catholique sont l’ordre le plus puissant et élevé qui entoure le trône de Dieu).

Pas du tout, au contraire, la petite entité sera terriblement différenciée, elle aura beaucoup moins de pouvoir, beaucoup moins d’énergie, beaucoup moins de discernement, beaucoup moins de conscience, et pourra être dominée et contrôlée par l’homme. Chose que n’est pas l’entité primordiale. Pourtant cette petite entité dans la Terre (la salamandre) est une cellule de cette grande entité qui est au ciel (le séraphin).

Ce qui fait que l’on pourrait comprendre pour être juste que le Logos va du point le plus proche de Dieu, au point le plus éloigné de Dieu (c.-à-d. le plan physique) et tout cela est exactement la même énergie de ce grand Être, seulement que cette énergie est individualisée en différentes entités de différents degrés d’intensité.

Pour ces grands Êtres cosmiques, il ne s’agit pas de créer comme l’a fait Dieu lui-même dans son acte d’émanation, il ne s’agit pas non plus de créer comme peuvent le faire autres entités situées plus bas (comme par exemple l’être humain qu’en utilisant la substance mentale et astrale peut créer sur le plan physique). Pour ces entités-là, créer devient tout simplement une descente.

Les Logos n’ont pas la capacité, parce qu’occupant un certain niveau, et ce niveau nécessitant certaines lois et certaines réactions vis-à-vis de ces lois. Ces grands Êtres n’ont pas la capacité de créer un être différent d’elles-mêmes, et une énergie où elles ne soient pas.


Pour mieux le comprendre, résumons le processus de la création.

Au début, il n’y a rien, mais vraiment ce qui se dit rien de rien. Il n’y a aucune substance, aucune énergie avec laquelle pouvoir créer.


Puis surgit Dieu dans un plan d’existence très élevé que vous pouvez visualiser comme une immense Lumière Divine dans une autre dimension, dans la plus élevée dimension que vous poussiez imaginer.


Dieu va projeter des fragments de son Esprit dans un plan d’existence un peu plus bas que sont les Logos de la création.


Ces Logos ont le devoir de former la création, mais comme il n’y a rien avec quoi pouvoir le faire, pour y arriver, ils vont utiliser leur propre essence en la densifiant et ainsi, créer toute une hiérarchie d’êtres.


Ces êtres divins vont à leur tour créer les différentes forces, énergies et autres nécessités (comme les plans inférieurs d’existence) qui vont servir de base pour l’élaboration de la création, de laquelle nous n’observons que le plan le plus dense, c’est-à-dire l’univers physique.


Ces entités-là dans le premier temps de la création, lorsque donc on s’approche le plus possible de l’émanation divine et de sa périphérie, l’on s’aperçoit que toutes les entités que sont dans cette périphérie et qui agissent d’un même instinct créateur que Dieu, ne créent pas des êtres différents, mais s’infiltrent dans des formes qu’elles masquent. Ces formes-là, ou ces êtres-là, ou ces hiérarchies-là, sont en fait la substance même de l’entité qui les crée. L’entité donc connaît véritablement une descente dans la matière.

Donc, dans les premiers temps de la création (de l’émanation plus exactement) la création n’a pas lieu comme un potier prend une boule d’argile et commence à faire une poterie. Non. La création a lieu par contraction d’une entité qui accepte de se densifier.


De quelle manière s’y prennent ces grands Êtres Cosmiques ?

D’une façon simple à décrire, mais pas forcément facile à comprendre. Imaginez que l’esprit de ses entités soit en fait une conscience d’un grand rayonnement. Tout le monde est capable d’imaginer un peu ce que peut être la conscience. Imaginez que par instinct cosmique, ordre divin, une création doit avoir lieu. À ce moment-là, ces Logos ont le devoir de contracter leur rayonnement, leur propre rayonnement qu’ils émettent et dans lequel ils sont. Ils ont le devoir de contracter ce rayonnement qui va à l’issu de cette contraction, donner lieu à toute une hiérarchie d’êtres

Pour faciliter la compréhension, visualisez-le comme si vous étiez le Logos.


Votre esprit va contracter une partie de son rayonnement pour former toute une hiérarchie de « petits êtres » qui vont constituer votre « création personnelle », ainsi à un certain niveau de densification, le rayonnement de votre esprit va créer les particules mentales qui vont former votre corps mental, et à un niveau plus dense, il va créer les particules astrales qui vont créer votre corps astral, et ainsi jusqu’à arriver au niveau le plus dense ou ce rayonnement va créer les cellules qui vont former votre corps physique.

C’est pareil avec les Logos, seulement que dans une proportion cosmique !


Ces êtres ensuite d’après la magie et la magnificence de la création, ces êtres créés deviennent indépendants du Logos. Et indépendants non pas dans ce sens où ils vont pouvoir faire n’importe quoi, être n’importe quoi, ils sont indépendants dans le sens où ils vont être à partir de ce moment-là doués d’une auto-conscience. Mais ils ne sont pas indépendants dans le sens où ils vont pouvoir faire n’importe quoi, car en fait étant issus de la contraction d’une entité cosmique, étant cette entité elle-même un reflet de Dieu. Ces êtres vont avoir pour principe d’obéir avant tout à la Loi. Ce qui fait que toutes ces hiérarchies divines, n’ont qu’un seul but, c’est obéir à la Loi et actionner la Loi pour que le grand rouage qu’est l’univers, puisse avoir une histoire.


Qu’en est-il encore de l’acte créateur de ces êtres qui constituent les hiérarchies divines ?

De la même façon que tout se projette depuis l’infiniment grand jusque dans l’infiniment petit (ce qui donne lieu au principe « comme c’est en haut, c’est en bas ») à son tour ces entités vont avoir le devoir de se contracter pour émaner des énergies, des forces, ou tout simplement un cercle des entités plus petites.

Ces hiérarchies divines sont construites avec une structure pyramidale.


Le Logos par densification d’une partie de son esprit, forme des êtres un plus petits et denses que lui (supposons les séraphins), lesquels à son tour par densification d’une partie de leur esprit vont former des êtres un peu petits et denses qu’eux (supposons les chérubins) et ainsi progressivement. Et pas tous ces êtres vont former un groupe d’êtres plus petits, certains comme les anges vont créer des énergies qui vont permettre que la création fonctionne.

Si l’individu créé doit à son tour créer des forces, cela veut dire qu’il va avoir la manipulation sur ses forces, cela veut dire qu’il va être le chef de ces forces-là, et c’est à ce stade que l’on rencontre ce que l’on appelle l’ange. C’est-à-dire qu’on est face à un Maître d’une certaine force ou d’un certain réseau des forces. (Voir la suite : dans le passé il eût collaboration entre les anges et les hommes)

Note: j’ai mis mes commentaires en violet et entre parenthèses.


Pastor (guide spirituel, 22.10.88)


OBSERVATIONS

Par le principe déjà mentionné (comme c’est en haut, c’est en bas), ce processus de création se produit de la même manière à différentes échelles de l'univers. Ainsi par exemple, lorsque par précepte divin, il est considéré qu’il faut élaborer un nouveau  système solaire quelque part dans la galaxie. Pour que puisse s’effectuer cette création, un grand Être Cosmique qui a atteint ce niveau d'évolution, va accepter de densifier son rayonnement pour effectuer le rôle du Logos solaire. Et de même à un niveau planétaire, un grand Être Cosmique (mais avec un niveau inférieur de celui du Logos solaire) va accepter de densifier son rayonnement pour effectuer le rôle du Logos planétaire, etc. (Et de fait, le Logos planétaire forme partie de la hiérarchie des êtres qui constituent le Logos Solaire).

À un niveau plus profond de l'enseignement, on nous explique que le Logos est triple dans la nature et correspond à ce que le christianisme appelle la Sainte Trinité (Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit) et qui dans l’ésotérisme sont nommés : Premier Logos, Deuxième Logos et Troisième Logos, étant chacun l’émanation de l'antérieur. Postérieurement, je l'expliquerai, mais j'ai besoin que vous ayez bien saisi ce chapitre pour mieux le comprendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire