J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

LA BEAUTÉ VUE ÉSOTÉRIQUEMENT



Débarrassez-vous des rêves (pour comprendre cette déclaration, lisez réveillez-vous à la vie divine). En vous débarrassant des rêves vous allez pouvoir contempler la belle vie que Dieu vous a réservée, une vie où vous pouvez être riche à millions, ou vous pouvez être beaux comme des Apollons, ou belles comme des Aphrodites. Ceci est dû parce que dès qu’on n’est plus dans le rêve, mais dans la vérité et que l’on regarde le divin en face, la personne n’a plus besoin de rechercher la beauté et la richesse, ce sont elles qui descendent sur l’individu jusque sur le plan physique. Il n’y a pas de limite à la bénédiction de Dieu, aussi bien que dans les biens matériels que dans le physique, c’est-à-dire la beauté du corps.

Ce qui est plein d’humour et tendrement comique à ce moment-là, c’est que lorsque l’être humain arrive à ce point de beauté intérieure et de richesse intérieure, il se moque complètement d’être riche dans la société ou d’être beau physiquement.

Ne vous trompez pas, vous pourrez très bien rencontrer sur la Terre un être qui n’est pas physiquement beau et qui pourtant intérieurement véhicule la plus grande beauté. Tout simplement parce qu’il s’en moque de l’apparence. Au moment de réincarner, il a choisi ses parents en fonction de leur code génétique et de leur code énergétique qui se trouvaient avoir la meilleure vibration. Tant pis, si dans l’aspect physique, ils ne sont pas très beaux et leur ont hérité un nez vraiment tordu qu’ils portent depuis de nombreuses générations.

Cet être se dit :

« Ce n’est pas grave, je suis suffisamment heureux avec moi-même, en paix avec moi-même, plein d’amour, plein de lumière, pour me moquer du nez que j’aurai. D’ailleurs si je veux bien y passer un peu de temps, je peux même le rectifier, alors je ne vais pas me priver de la possibilité d’avoir une génétique aussi performante et adéquate à mes nécessités, simplement pour un nez disgracieux. »

Sa démarche est la correcte, mais beaucoup d’individus font tout le contraire, ils parlementent et parlementent avec les Seigneurs du karma : « non, non, non, je ne veux pas de cette lignée-là parce qu’elle me donnerait des jambes tordues ou un manque d’esthétique, etc. »

C’est à ce moment-là que les Seigneurs du karma doivent pousser l’entité en la reincarnation et lui disent : « mais peu importe, tu auras la possibilité d’avoir un mental performant, tu pourras comprendre toutes choses de manière profonde. »

Et que se passe-t-il ?

Au moment où cet individu naît, il est en train de crier : « je ne veux pas de ce corps » et comme plus spécialement il a refusé les jambes tordues, lorsqu’il vivra sur terre, il sera fixé sur ce point-là et il les verra d’autant plus qu’il les aura refusées.


Tout le monde est né avec quelque chose qui était refusé de la façon dont je viens de la décrire. Cependant il faut savoir que vous avez la possibilité et le pouvoir d’effacer tous ces refus que vous avez pu émettre au moment de la naissance.

Comment ?

D’une façon très simple. Puisque l’être qui a refusé là-haut est le même que celui qui vit en bas, vous n’avez qu’à regarder vos jambes tordues et vous dire :

« Les jambes après tout c’est fait pour marcher, pour me tenir debout, pour courir, il y en a qui n’ont pas de jambes, qui ne peuvent pas courir, moi j’en ai qui me portent bien. Bon, d’accord, l’esthétique reste peut-être à désirer, mais elles me portent et je peux aller partout. Et puis c’est temporel puisque le propos de mon séjour sur terre est de me développer suffisamment pour pouvoir me libérer de la matière et aller vers le divin. En fin de compte, merci Seigneur pour m’avoir donné ces jambes, même si la matrice humaine ne permettait pas que ce soit des jambes parfaites, mais je préfère avoir des jambes tordues et un cœur fier et noble que d’avoir des jambes droites et un cœur tordu. »

Sitôt que vous faites l’inventaire de ce qui ne vous plaît pas ou que vous avez refusé au moment de votre réincarnation, et que vous faites la paix avec vous-même alors, vous pouvez véritablement vous considérer comme disciple, pas avant.

Ce n’est que lorsque vous avez fait la paix en vous-mêmes et avec vous-mêmes que le vide sera suffisant en vous-même pour que résonne le nom de Dieu et que le Maître apparaisse.

Lorsqu’il n’y a pas le vide en vous-même, le nom de Dieu ne peut pas résonner. Et cette ouverture ne peut pas s’installer s’il n’y a pas la paix. La paix ne peut pas exister si l’homme se déteste, s’il regarde toujours son nez tordu, ou bien sa peau qui ne bronze pas au soleil, ses yeux marron au lieu d’être bleus, les hanches plates au lieu d’être rondes, etcetera, etc.

Et puisqu’on parle de l’esthétique, j’en profite pour aborder un thème qui est un peu plus délicat à parler en public, mais qui pourtant est de grande préoccupation pour beaucoup de gens. Je me réfère à l’esthétique sexuelle.

Beaucoup d’hommes se plaignent d’avoir un membre trop petit. Si vous saviez combien d’hommes se plaignent de la petite dimension que la nature leur a donné leur organe de reproduction et qu’ils assimilent à un organe de jouissance et de prestation virile. De même pour les femmes, elles se plaignent de ne pas avoir la poitrine idéale.

Mais qu’est-ce qui est idéal ?

Ce qui est idéal ce n’est pas d’avoir quatre-vingt-dix de tour de poitrine, certes pas. Les poitrines ne sont que des mamelles pour donner du lait à des petits qui viennent de naître. Cela n’a rien à voir avec la beauté, l’esthétique. Cela n’a rien à voir avec un critère de beauté. C’est un instrument de survie pour un nouveau-né. Cet instrument de survie peut être beau, c’est certain. Mais il sera beau dans la mesure exacte où l’individu accomplit l’acte de la vie ou l’acte de donner la nourriture à l’enfant comme un acte divin.

À ce moment-là, la femme aura la poitrine la plus belle du monde, sans être pour autant désirable, car elle n’y aura mis aucun archétype inférieur, aucun fantasme ne pourra être déclenché, parce que sa poitrine ne sera pas la manifestation d’une fantaisie, mais au niveau vibratoire, les seins seront des sources de vibrations et d’énergies pour nourrir l’humanité et non seulement les nouveau-nés.

De même, lorsqu’on imagine l’organe masculin, bien sûr il est agréable et l’homme est content lorsqu’il déploie un organe satisfaisant, je le comprends. Mais étant donné que c’est un moyen d’éjecter des graines pour féconder une matrice afin que la vie ait lieu, il n’est pas besoin d’avoir quelque chose de si extraordinaire que ce que les hommes voudraient. Mais c’est certain, il faudrait aussi que cela soit beau, car l’harmonie dégage toujours la beauté.

Alors, si vous voulez avoir de beaux organes reproducteurs messieurs, et de belles poitrines mesdames, n’inventez pas des moyens pour obtenir des dimensions supérieures à celles que vous possédez, ou ne vous inventez pas des complexes à cause des dimensions avec lesquelles vous vivez. Cultivez à l’intérieur de vous la beauté spirituelle et vous verrez que tout changera, votre forme changera. Cela mettra du temps car les cellules sont imprégnées avec un code pour un certain nombre d’années, et le code s’effectue cycliquement vis-à-vis de chaque cellule. Donc il faudra un certain temps, mais la forme graduellement changera.

(Conseil d’autant plus sage qu’étant qu’il y a un complexe à ce niveau-là, il est pratiquement certain que dans votre prochaine réincarnation vous aurez à nouveau le même problème jusqu’ à ce que vous ayez pu vous libérer de votre complexe.)

Seulement, je vous préviens, ne cultivez pas la richesse intérieure pour changer la forme, vous n’y arriverez jamais. C’est comme celui qui veut monter kundalini pour rencontrer Dieu. Il ne fait que monter kundalini, avec cet objectif, parce qu’alors il se rend malade et il ne rencontre pas Dieu. Mais je peux vous l’assurer pour ceux qui sont quelques fois tristes à propos de leur enveloppe physique, si dès aujourd’hui vous cultivez une richesse intérieure, dans votre prochaine vie vous n’aurez pas à souffrir la disgrâce ou le manque de grâce, vous aurez la beauté.

Mais je dois aussi vous dire que si vous arrivez à éveiller en vous une telle immensité spirituelle, vous vous moquerez dans une prochaine vie de la beauté de votre corps physique, car le principe, la vérité ne réside pas là.

Donc, on peut dire que le côté doux-amer de l’évolution, c’est de donner à l’homme ce qu’il désire lorsqu’il ne le désire plus. Ceci est dû tout simplement parce que quand l’homme désire, il ne désire pas avec les feux qu’il faut pour déclencher l’harmonie suffisante, qui elle est capable de créer la beauté. Lorsque le feu est inférieur il ne crée pas l’harmonie, il crée la destruction et ce n’est pas le meilleur creuset pour la beauté.

Il faut reconnaître que ce n’est pas une règle universelle puisqu’il y a des gens fort beaux et qui sont fort méchants. C’est vrai, mais là, il y a d’autres raisons, d’autres paramètres à considérer. Je ne veux pas m’étendre là-dessus.

Pastor (guide spirituel, 25.06.89)


C’est dommage qu’il n’ait pas voulu s’étendre plus sur ces autres paramètres, j’aurais bien voulu comprendre comment ils fonctionnent. Sûrement l'un d'eux est la capacité créative que les humains possèdent avec leur pensée. Cependant, dans la plupart des humains, ce pouvoir est très peu développé et leurs «créations» tardent jusqu’à plusieurs réincarnations pour se manifester. Mais si, dans une ou plusieurs vies, vous avez aspiré d'être riche ou d'être beau, dans une réincarnation future ce désir va finir par se concrétiser.

Même dans la vie présente vous pouvez voir des résultats surprenants si vous vous appliquez sérieusement. Ainsi, dans une autre conférence, Pastor a expliqué que l’être humain peut véritablement changer sa vie, jusque dans l'aspect physique à travers de la visualisation. Quand c’est un changement dans le corps, le processus est plus lent en raison du code programmé dans les cellules qu’il a mentionné, mais c’est tout à fait faisable. N'oubliez pas que les Mahatmas précisent que tous les sept ans, nous avons pratiquement changé toutes les cellules de notre corps (CM 16, p111) constat que la science a confirmé.

Si bien, dans un aspect esthétique, c’est un travail qui me semble superflu et bien plus pratique une chirurgie plastique, pour des conditions sérieuses de santé où la chirurgie est très risquée, c’est une méthode de guérison qui peut être très utile. (Voir chirurgie ésotérique)

_  _  _

Curieusement, l’ange dans le livre Dialogues avec l’Ange dit quelque chose similaire sur le thème :

Savez-vous ce qu’est le beau ?

L’acte du bon serviteur, ce qui est plus que le nécessaire.
Le corps se meut – se nécessaire.
La danse est le plus, et si elle est vraiment danse – c’est le beau.
La voix est nécessaire. Le chant est le plus.
Il est nécessaire de représenter en images, mais ce qui vient en plus, c’est le beau.

Le Monde Nouveau ne peut être bâti que de beauté.
Soyez de bons serviteurs, car l’acte qui est plus que nécessaire est la pierre de taille pour le Monde Nouveau.
Il ne peut être bâti qu’avec elle.

Je t’enseigne :

Prends garde aux « Judas » qui vendent le Verbe !
Il y en a autour de toi aussi. Le sais-tu ?
Là où le feu brûle, le vrai se sépare du faux.
Et c’est bien là la raison du feu. ...
Il est nécessaire qu’il en soit ainsi !
Le minerai n’est pas utilisable, le métal est utilisable.
Les scories sont foulées aux pieds.
Le feu que tu allumes sépare en deux. C’est bien ainsi !

Lili : Puis-je quelque chose contre les Judas, ou dois-je les laisser faire ?

Entretien le feu ! Garde-le ! Ne t’occupe de rien d’autre ! Demande !

Lili : Dans le fonctionnement des organes, qu’est-ce qui est le plus et qu’est-ce qui est le nécessaire ?

Il n’y a qu’un plus dans le fonctionnement des organes :
c’est l’enfant né du corps.
Seul est le PLUS ce qui devient indépendant.
Tout le reste est gaspillage. Tout le reste est maudit.
La jeune fille donne corps à sa beauté dans son enfant, et non quand elle se maquille.
Les organes ne peuvent pas faire plus, mais l’humain oui.

(Hanna nous explique plus tard que le plus du corps est de faire l’enfant de chair et de sang, tandis que le plus de l’humain est de faire naitre le nouvel Enfant de Lumière.)

Dans le monde d’aujourd’hui, on ne connaît que le corps.
Plus on le bâtit, plus il devient laid.
Celui qui danse pour de l’argent a les pieds vils.
Plus vil encore celui qui enseigne cela.
(Entretien 23 avec Lili)

Il est compréhensible que la beauté attire et fascine. Le problème est que les humains se fanatisent avec elle. Ils commencent à l’idolâtrer et devenir les esclaves des faux prêtres qui surgissent autour d'elle. Il est intéressant de voir comment ceci est symboliquement représenté dans la Bible, qui (comme l'ésotérisme) définit le corps comme véhicule de l'Esprit:

« Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? » (1 Corinthiens 6:19)

Or, qu'est-ce que les commerçants avec la complicité des prêtres on fait avec le Temple de Jérusalem ?

Ils ont profané son rôle divin comme centre de communion avec Dieu, pour le transformer en un lieu pour marchander avec la foi. Ce qui a provoqué la colère de Jésus:


« Ils arrivèrent à Jérusalem, et Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons ; et il ne laissait personne transporter aucun objet à travers le temple. Et il enseignait et disait: N'est-il pas écrit: ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs. Et les principaux sacrificateurs et les scribes l'entendirent, et ils cherchèrent comment ils le feraient mourir, car ils le craignaient, parce que toute la foule était dans l'étonnement à l'égard de sa doctrine. » (Marc 11:15-18)

De même, nous voyons qu’aujourd'hui le rôle sacré du corps a été défiguré par une commercialisation exagérée de son esthétique, sous la tyrannie de fantaisies qui sont imposées à la société à des fins commerciales.


OBSERVATION

Je profite du thème pour donner mon opinion personnelle et comme homme, dire aux dames que s'il vous plaît, ne vous laissez pas autant vous faire manipuler par les stéréotypes qu’impose la société. Arrêtez de vous implanter ces ballons dans la poitrine croyant ainsi vous donner un aspect plus attrayant, alors qu’en réalité cela vous donne un aspect vulgaire. Sachez que la beauté dans le corps se créé par l’harmonie, et si vous avez une silhouette mince, avec ces globes vous déformés votre silhouette et aussi votre présence, parce que cela montre que vous sentez que vous n’avez rien d’autre à donner que cette apparence artificielle.

Et vous, messieurs, je vous suggère de méditer cette phrase:

« Les hommes auraient de meilleures compagnes et moins de tristesse, si au lieu de louer les femmes seulement pour leur charme, leur beauté et leur sensualité, ils les louaient plus pour leur compréhension, leur vertu et leur moralité. »

1 commentaire:

  1. j'aime lire sur votre site j'apprend
    Je suis une source de bénéfice et je viens de renaitre de par un maitre ascensionnées
    nommé Padre, messager des archanges et protecteur

    RépondreSupprimer