J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

L’IMPORTANCE D’ENSEIGNER AUX AUTRES



Si véritablement vous voulez aider l’humanité, plus que de vouloir mitiger la souffrance des gens, considérez d’abord d’être les porteurs de la Flamme divine, les porteurs de la Lumière, en sensibilisant les personnes sur les vérités spirituelles.

Vous pouvez le faire en transmettant les messages des maîtres de sagesse qui vous ont touché intérieurement, ou en transmettant votre propre message à partir de cette expérience que vous avez vécue. Je ne veux pas que ce soit absolument ma voix qui soit entendue et mes mots. Si vous, vous absorbez ces mots et que vous sachiez les redire pour donner votre propre essence de l’enseignement transmis, cela sera aussi très bien.

D’ailleurs, ces mots-là, vous pouvez les faire vôtres et dire qu’ils sont vôtres, parce qu’ils le sont puisque je vous les donne, ils sont à vous. Ils sont votre bâton de pèlerin, votre lanterne, votre cape. C’est tout ce dont vous avez besoin. Vous avez à le donner et pour cela vous n’avez qu’à parler.

Alors, certains se diront :

-        « mais moi je ne suis pas assez grand pour transmettre ces enseignements, et je n’ai pas encore tout compris. Et si l’on me pose des questions, je ne saurai pas répondre. »

Alors là, je te dis arrête, arrête, ne dis plus cela, ne pense plus cela, parce que si tu fais ces choses-là, comme a dit Jésus, en son nom, alors l’esprit même qui les a fait à travers lui les fera aussi à travers toi.

(Dans le livre Le Dialogue avec l’Ange, quand Lili demande : « est-ce que je recevrai une aide dans mon travail, ou bien dois-je le commencer moi-même ? ». L’ange lui répond : « si tu le commences toi-même, tu reçois l’aide. » Conversation 4)

Il faut avoir la foi. Vous ne pouvez pas, c’est certain, du jour au lendemain vous déclarer adepte de la Hiérarchie divine. Et vous allez à un moment donné vous sentir petit et trop ignorant. (C’est vrai. Snif)

Alors que va-t-il se passer ?

Par crainte vous ne direz rien alors que le monde est en train de mourir parce qu’il ne sait rien. Or, ce n’est pas comme cela qu’il faut faire. Il ne faut pas avoir peur. La peur est un grand obstacle.

Vous êtes des gens de foi, vous êtes en plus des gens d’amour, vous voulez aider, vous voulez sauver. Vous croyez en les Maîtres, vous croyez en le Christ, vous croyez en la puissance cosmique, vous avez déjà quelques connaissances.

Que vous faut-il de plus pour vous mettre au travail ?

Celui qui commence à faire quoi que ce soit, est-il un spécialiste dès le début ?

Non. Il devient un virtuose parce qu’il exerce la chose. Aujourd’hui, vous n’êtes pas encore des adeptes, demain vous ne le serez pas non plus, mais dans l’avenir vous le serez. Parce que ce qui compte c’est que dès maintenant vous commenciez à faire couler l’eau du Ciel à travers vous.

La rivière a-t-elle creusé son lit en un seul passage ?

Non. Il a fallu plusieurs passages, des dizaines, des centaines de passages, et la rivière est née et les poissons ont commencé à être retenus dans son ventre pour nourrir les hommes qui avaient bâti un village autour de cette retenue d’eau.


Regardez un peu ce que cela peut donner. Vous vous entraînez et au même temps vous devenez la nourriture des affamés. Et par ce fait vous êtes reconnus de votre Père et vous êtes bénis par lui, donc nourris par lui.

Donc, si en vous-même, vous développez la responsabilité que vous êtes le lit de cette rivière céleste, le lit de l’Esprit divin. Alors, dès demain commencera le processus de développement parce que cela aura déjà porté des fruits. Vous commencerez à parler à une personne, et après-demain à deux personnes, et au bout de quelque temps, vous aurez une foule à votre porte parce que les gens qui ont faim savent où il y a du pain.

Alors, naturellement il y aura des difficultés. Il y aura ceux qui écoutent, mais qui n’appliquent pas ce qu’ils écoutent. Ceux qui rechassent ce qu’ils écoutent. Et ceux qui vous regardent comme si vous étiez en train de divaguer. Mais ce n’est pas grave, car le grain de Lumière est semé en eux et pas tous ne se réveillent pas aussi rapidement que vous. Et puis il y aura aussi les exigeants qui veulent des explications minutieuses que ce soit d’ordre ésotérique, parapsychologique ou religieux. (Dite-le à moi…)

Ne vous en faites pas pour cela, car tout ça c’est du détail. L’important c’est que vous ayez été cette première nourriture. Ne vous occupez pas des détails, votre Père s’en occupe pour vous et les Maîtres aussi. Et puis à ceux qui finissent par réclamer trop de détails, de toute façon, on leur apprend qu’en haut il n’y a que de l’informe et qu’ils aillent chercher dans la forme ces petits détails qui leur conviennent si bien.

Par contre en vous, je veux vous apprendre à devenir universels. Parce qu’à moins qu’en votre être intérieur, vous ayez acquis cette notion d’universalité, vous ne pourrez pas faire écluse à l’universel. Et pour cela, ce que je vous propose c’est un nouveau monde, un nouveau monde que je vous demande d’être et de manifester.

Certains me diront :

-        « ce n’est pas facile, j’ai des défauts. »

Alors je vous le dis : lorsqu’un individu, quel qu’il soit, entre dans une église, il secoue sur le parvis de l’église son habit s’il est trop poussiéreux, parce qu’il pressent qu’il ne faut pas entrer dans un lieu sacré avec un manteau sale.

Il faut le secouer, et qu’est-ce que ce geste signifie à un niveau plus spirituel ?

Signifie qu’il faut faire dans son esprit la part des choses. C’est-à-dire se voir et se concevoir avec responsabilité. Alors, vous vous examinez comme vous faites habituellement avec les autres personnes :

« Bon, ce soir, je fais le point sur ma vie. Qu’est-ce que j’ai fait de bien et de mal ?  Qu’est-ce que j’ai fait en contre des lois Universelles ?  Qu’est-ce que j’ai fait en contre des lois de l’Amour ?  Qu’est-ce que j’ai fait qui était en contre du chemin vers la Lumière, qui était en contre de la diffusion à travers moi de l’Universel ? »

Et à ce moment-là, il ne faut pas vous flageller, mais simplement soyez responsable et adulte de votre âme, et consciemment vous vous dites :

« Attention, depuis des années tu me fais faire cette chose-là, toi, ma partie émotionnelle.  Et puis, toi, ma partie charnelle, n’en parlons pas !  Cela fait des années et des années que tu m’entraînes à faire d’autres choses. Mais maintenant je suis devenu grand, je suis majeur spirituellement. Alors je vous dis que ces choses-là ne m’arriveront plus et vous devrez m’obéir, toi, mon corps physique, et toi, mon corps émotionnel. »

Devenir responsable de la spiritualité qui vit en vous, c’est la faire grandir en la développant, en se débarrassant de ce qui l’empêche de s’épandre, mais aussi en la donnant aux autres.

Celui qui dispose d’un grand champ, plante pendant qu’il fait beau. Il plante, ça pousse, il cueille, il récolte et puis il met sa récolte dans sa cave en se disant : ça c’est ma réserve.

Mais que se passe-t-il ?

Un jour le Seigneur envoie la grande pluie et sa réserve pourrit. C’est ce même phénomène qui a lieu en vous. Et si vous ne donnez pas ce que vous savez, si vous ne donnez pas ce que vous avez développé, alors un jour vient la grande pluie.

Et qu’est-ce que c’est la grande pluie ?

C’est une épreuve qui vous fait aller dans le doute et qui vous fait presque renier de vos connaissances, de Dieu et des Maîtres. C’est par exemple, une maladie qui vous éloigne de la spiritualité que vous aimiez et qui vous fait tomber de plus en plus dans le matériel et le quotidien. Ou c’est encore une déception, un divorce, un décès qui vous plonge comme réaction alors dans tout ce qu’il y a de plus humain et de plus astral. Donc, ne mettez pas dans votre cave ce qui est à l’état de germe et qui sitôt cueilli, il doit être de nouveau replanté pour qu’il puisse donner et nourrir encore plus.

Ne soyez pas un épargnant vis-à-vis du Ciel et de la vérité spirituelle qui vous est donnée. Soyez le lit de la rivière, soyez le véhicule physique de votre propre divinité et de la divinité céleste. Soyez l’instrument de Dieu, soyez pour les aveugles du divin, la terminaison manifestée et manifestante de tout le cosmique qui vous compose et qui vous entoure.

Pastor (guide spirituel, 18.04.85)

Ici Pastor s’est concentré à expliquer l’importance d’enseigner aux autres. Dans autres conversations il a détaillé comment s’y prendre et quelles erreurs il ne faut pas commettre, pour que la transmission de la lumière aux autres, soit la plus efficiente possible. Quand je la trouve, je mets le lien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire