J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

COMMENT AIDER LES DÉFUNTS ?



Quand la personne est en train de mourir. Si elle n’est pas spirituellement préparée, vous pouvez faire peu de choses, car tant qu’elle aura une seconde de conscience objective, elle aura une peur immense qui va empêcher un efficient travail énergétique sur elle. Par contre, là où vous pourrez aider l’âme, c’est quand elle sera définitivement passée de l’autre côté.

Comment faire ?

D'abord, en la débarrassant de sa dépouille de manière radicale, par le feu. Selon la théosophie, le mieux c’est après trois jours du décès. Selon le bouddhisme, le mieux c’est de ne pas toucher le corps les sept premiers jours, si ce n’est pas possible, trois jours et demi suffiront.


Ensuite, en travaillant sur une photo, un portrait, ou quelque chose qui a appartenu au défunt. Pensez à amener des fleurs, une flamme et de la musique pendant un cycle de sept jours. C’est ce qui est déjà fait, sans savoir pourquoi lorsqu’on observe rigoureusement la règle.

Les émanations qui vont partir de la fleur, de la flamme et du son, vont servir de nourriture au défunt. La fleur, sur un plan occulte, dégage une vibration de plénitude. C’est pour cela que lorsque l’on veut appeler les anges, par exemple, il est bon de se trouver soit dans un endroit fleuri, ou en tout cas où la nature est reine, soit de créer un mini-conditionnement naturel, avec le plus de fleurs possibles.

L’émanation de la fleur est une émanation de plénitude. La flamme est purificatrice. Elle brûle la mémoire astrale. La musique, le son, est une fréquence qui perce plusieurs couches, à partir du physique en passant par l’éthérique, l’astral et même va au-delà, puisque cela attire même les anges.

Le son, la musique n’a pas de limite dans son voyage. C’est comme la lumière en fait. La lumière voyage partout dans l’univers. Le son fait de même. Parce que 
le son est la seule énergie qui n’a pas besoin d’une autre énergie pour se perpétuer. Le son est une énergie pure.

Dès que cette énergie est déclenchée, elle a une immortalité. Il en est de même pour la pensée. La pensée est un son. C’est pour cela qu’il y a toute une magie autour de la pensée.
Donc le son, tout en calmant, nourrit l’âme de hautes vibrations. Je ne parle pas du dernier tub du groupe X pour essayer de nourrir l’âme d’un mort, même si c’était sa chanson préférée.

Il y a des auteurs qui ont été des compositeurs spécialement inspirés par ceux qui justement manipulent le son, parce que c’est la base de leur énergie. Ce sont les Dévas, autrement dit, les anges. Comme je l’ai expliqué, les anges sont sur le règne du Saint-Esprit, l’intelligence active. L’intelligence active c’est le verbe. Le verbe c’est le son. Et sur un plan terrestre, c’est la musique et la parole.

(Pour donner un exemple, j’ai plusieurs fois écouté que le premier mouvement de la sixième symphonie de Beethoven « La Pastorale » est très propice, mais soyez libre d’utiliser autre mélodie. L’important est qu’elle harmonise et élève la vibration.)


Donc la musique va attirer des vibrations sur cette âme, qui vont commencer à l’élever petit à petit vers des sphères de plus en plus subtiles. Si l’individu bénéficie d’un guide personnel, cela va lui faciliter son travail. S’il fait partie d’une âme groupe, encore très volumineuse, il sera dirigé, comme on dirige des wagons électroniquement. Il va être dirigé tout simplement par la loi, la vibration donc. (Voir chacun a son ange ?)

Puisqu’il va être dirigé par la loi, il est donc absolument nécessaire qu’un service au défunt soit donné, parce que vous ne savez pas qu’elle est l’envergure spirituelle de la personne qui meurt. 
Pour ceux qui ont un guide personnel vous n’avez pas de souci à vous faire. Pour ceux qui font partie de la masse, faites ce que l’église perpétue. Et là, elle a raison.

Que dire encore sur la mort, sinon que vous devriez un petit peu plus penser aux défunts, sans tomber dans l’exagération qui veut que l’homme porte un culte aux morts, mais vous pourriez à certains passages astrologiques qui donnent une ouverture sur l’au-delà,
leur faire offrande de fleurs, de feux, et de musiques, pour qu’ils s’en nourrissent et pour qu’ils comprennent ce qu’ils sont en train de faire là-haut, en train d’apprendre. 

Ou, s’ils sont encore dans un état de rêve, pour que leur rêve leur soit plus doux, étant donné que le mort rêve sans arrêt de ce qu’il a vécu sur la terre, dans toutes ses incarnations. De cette manière, le rêve peut être plus doux.

Pastor (guide spirituel, 21-06-86)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire