J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

CONVIENT LES MATÉRIAUX DE SYNTHÈSE POUR CONSTRUIRE ?



Est-il vrai que les matériaux de synthèse peuvent être créés avec les mêmes propriétés bénéfiques que les matériaux naturels ?

Les matériaux de synthèse doivent être neutres et c’est à ce propos qu’ils peuvent être aussi bénéfiques que des matériaux naturels, qui eux ne sont pas forcément neutres.

Les matériaux de synthèse doivent être fabriqués pour être neutres, comme le sont par exemple le plastique, le verre et toutes sortes de roches forcément. Ce qui compte, c’est d’extraire des matériaux utilisés pour la construction, tout ce qui peut fixer des vibrations. Il faut que les vibrations circulent et passent. Il ne faut pas qu’il y ait quoi que ce soit pour fixer la vibration comme justement, tout ce qui est fer à l’origine. S’il y a quelque part du fer dans la construction, il y a une antenne énergétique qui n’est pas bénéfique, parce qu’une antenne ne doit pas être utilisée de cette manière, il faut qu’elle soit ensuite canalisée pour envoyer l’énergie sur quelque chose.


De la manière comme sont utilisés les fers et les différents autres matériaux qui fixent les vibrations, cela devient parasitaire, parce que toutes les vibrations environnantes se centralisent, s’agrippent sur ces structures, aussi bien les vibrations venant de l’extérieur, que celles résidant à l’intérieur. Il n’y a pas d’aération, il n’y a pas de respiration du point de vue vibratoire.

(Le fer attire les vibrations, mais n’ayant pas un endroit où les envoyer, celles-ci restent vibrant de manière stressante autour du fer, perturbant l’environnement proche, un peu comme un câble d’électricité pelé qui ferait des étincelles)


C’est pour cela que les bâtiments bâtis de cette façon sont étouffants (dans un sens vibratoire) parce que rien ne filtre, rien ne peut sortir, rien ne peut entrer, tout est coagulé. Or, l’homme étant avant tout, un réseau énergétique, un réseau de vibrations, de pulsations qui résonnent avec la nature et avec le cosmos, si on le met quelque part où il ne peut pas recevoir les ondes venant de la nature, des étoiles, du cosmos, il s’appauvrit.


Ces glandes commencent à s’appauvrir, son système nerveux commence à être exacerbé dans un sens négatif, et ce stress va dépolariser son être. Étant dépolarisé, il va rencontrer la maladie, et la maladie sur tous les plans, selon la faiblesse de l’individu.

C’est pour cela que bien que nous ne soyons pas réellement pour le retour aux sources, car dès que l’on dit à l’homme retour aux sources, il s’empresse de remettre les vieux sabots de grand-papa et de ne pas avoir plus d’intelligence qu’il n’en avait avant. Toutefois, il faudrait un certain retour aux sources, avec l’association du positif du moderne.

Pour faire les matériaux de synthèse, il faut simplement enlever ce qui est parasitaire, et vous avez déjà la capacité de créer des bâtiments de la sorte. Cela existe et a déjà été fait autrefois, et cela n’est pas compliqué.

Dans l’actualité, l’homme pense qu’il ne peut pas construire sans fer, car il croit que ce sont ces matériaux qui créent la solidité, la cohésion de tous les volumes intérieurs, de toutes les pièces en quelque sorte, mais c’est une erreur. Et tant que l’homme croira cela, il aura recours à des matériaux très lourds, très denses, très fermes, très ferreux, très parasitaires.

Cependant, dans l’avenir l’homme découvrira plutôt que de nouveaux matériaux, d’autres formes, d’autres équilibres entre les volumes. Il s’apercevra en fait que pour faire tenir une construction, il faut avant tout juger de l’équilibre de la construction, et d’après l’équilibre à obtenir, les matériaux sont choisis. Ce sont en fait les matériaux qui créent l’équilibre.

Pastor (guide spirituel, 27-09-86)

Remarque : le principal bénéfice des matériaux de synthèse est qu’ils remplacent le bois dans les constructions. N’oubliez pas que les arbres sont aussi des êtres vivants et les poumons de la planète qu’on est en train d’exterminer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire