LE POUVOIR DES MOTS




Question :

Lorsque la parole est utilisée comme c’est le cas dans cette conférence, pour faire passer un message inspirant, mais comme le mental de l’homme se fatigue et n’arrive pas à suivre avec sa seule intelligence tout le thème qui est développé. Y a-t-il une influence positive qui passe au-delà des mots ?

Peut-on espérer que même si la mémoire est défaillante, la teneur du message restera imprégnée dans l’être profond des gens qui se trouvent dans la salle ?


Réponse :

« La question contient en elle-même sa propre réponse : oui, il y a un pouvoir positif qui passe au-delà des mots. Mais cela ne veut pas dire que la voix d’un Maître (quel que soit l’instrument qu’il utilise pour se communiquer sur le plan physique) puisse vous apporter le soulagement qui vous manque, ou le discernement qui vous manque, ou l’évolution qui vous manque, et aussi la force pour accomplir cette évolution.

Non

Je dis simplement que dans un simple fait tout à fait mécanique, lorsque l’on écoute un son qui provient d’un autre plan d’existence, il y a pénétration de ce plan grâce à la vibration qui depuis ce plan descend jusqu’au plan physique.

Ce qui ne veut pas dire que par la pénétration de ce son, la présence des Êtres porteurs ou émetteurs de ce son, cette présence va être effective à travers toute la planète, car pour qu’une présence puisse être effective, elle doit se servir avant tout d’un canal.

Donc lorsqu’un humain veut ressentir effectivement la présence par la vibration qui est transportée par le son, il faudra que lui-même se mette en résonance (et non pas simplement en ouverture d’esprit), mais en résonance avec la présence qui y est contenue.

C’est-à-dire que si vous voulez véritablement et entièrement vous bénéficier de l’esprit qui est dans le mot. Eh bien, il vous faudra cultiver vous-mêmes cet esprit.

Par exemple, si vous voulez vous bénéficier de l’esprit qu’il y a dans le mot « Amour », il vous faudra cultiver vous-mêmes l’amour. Et si vous voulez vous bénéficier de l’esprit qu’il y a dans le mot « Sagesse », il vous faudra cultiver vous-mêmes la sagesse, etc.

Ce qui fait qu’à partir de ce moment-là, vous-mêmes (et cela quel que soit votre degré d’évolution, et quelle que soit votre position spirituelle ou sociale), vous-mêmes vous serez alors porteur de cette vibration.

Ce qui fait que même si vous ne faites que répéter les paroles qu’a dit un Maître ou un Saint. Eh bien, si vous avez l’esprit, vous êtes à ce moment-là vibratoirement équivalent à ce Maître ou à ce Saint parce que ce qui compte c’est l’esprit vibratoire que vous allez ajouter à ces mots, et non pas l’esprit en tant que petit zeste que vous personnellement vous ajoutez en disant cela.

Pas du tout.

Car quand je dis « ajouter », c’est un peu à considérer comme une bougie qui allume une autre bougie. Et donc pour prononcer une parole qui sonne vraie, il vous faut avant tout travailler vous-mêmes cette vérité. Et ainsi la flamme qui est dans l’esprit du mot que l’on prononce, cette flamme devient elle aussi une réalité en vous-mêmes, et surtout elle devient une réalité à travers de vous-mêmes, parce que vous aurez été vous-mêmes incandescent en la prononçant.

Et c’est cela ce qui fait la magie des mots.

Ce n’est pas la connaissance de la définition académique de mots, mais c’est la connaissance consciente de ce que signifient ces mots !

Et c’est en ce sens que tous les mots ont un pouvoir.


Prenons par exemple les mots de la méchanceté et de la haine. Ces mots peuvent être extrêmement puissants et pourtant on les dits négatifs, c’est-à-dire très inférieurs aux mots de la lumière.

Comment se fait-il alors que ces mots négatifs aient une supériorité sur les mots neutres de la vie de tous les jours ?

La réponse est tout simplement parce que celui qui a une haine réelle en lui-même, il la ressent véritablement quand il prononce ces mots.

Et de la même manière agit un magicien noir, seulement qu’à un niveau plus développé grâce à la magie qu’il connaît et qui lui confère un majeur pouvoir. Mais cependant sa manière de procéder va être la même lorsqu’il va projeter un sortilège pour nuire à quelqu'un.

C’est-à-dire qu’à part le rituel de magie, il va se servir aussi du pouvoir des mots en les énergisant avec une intention, et en étant pleinement conscient de ce qu’il est en train de faire, il va associer ces mots avec une émotion et il va aussi mettre tout le poids de sa volonté quand il prononcera ces mots. Ce qui fait que ces mots, même si ce sont des mots inférieurs et des mots ténébreux, ils deviennent à ce moment-là très puissants.

Et il va sans dire que le magicien noir va se créé un lourd karma en faisant cela, tandis que l’humain qui les a prononcé sans savoir les conséquences de son acte mais simplement porté par la haine, il va aussi se créer un karma mais beaucoup moins lourd parce qu’il aura agi sans être conscient de ce qu’il était en train de faire, tandis que le magicien noir il est pleinement conscient des conséquences de ses actes.

Donc si vous ne voulez pas postérieurement souffrir, ne faites pas ceci, mais simplement je vous explique comme cela fonctionne le pouvoir des mots. Et en fait les mots n’ont pas proprement de pouvoir, ils sont comme un cierge éteint.

Et pour leur donner du pouvoir, il faut savoir allumer ce cierge, et ceci sans importer que ce soit un cierge blanc ou un cierge noir, ce qui compte c’est la flamme que l’on va ajouter. Et si l’on ajoute une flamme à un cierge noir, son rayonnement sera négatif. Par contre si l’on ajoute une flamme à un cierge blanc, son rayonnement sera positif.

Et de la même manière fonctionne le pouvoir des mots. C’est dans l’intention que vous lui conférez à un mot, que ce mot devient puissant quand vous le prononcez. »

(Maître Pastor, conférence du 27.05.88)





OBSERVATION

Ceci est en ce qui concerne les mots en général, mais il existe aussi de mots plus spéciaux comme sont par exemple les mots magiques ou les mantras, qui possèdent un pouvoir personnel. Cependant l’intensité de ce pouvoir dépendra aussi du développement de la personne qui le prononce et c’est pour cela que ces mots n’ont pas le même effet s’ils sont prononcés par un homme commun que s’ils sont prononcés para un grand initié.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire