LE CÉLIBAT SACERDOTAL VU ÉSOTÉRIQUEMENT





Sur ce thème, Maître Pastor a dit ceci :

« Tu m’entends souvent critiquer à l’église, mais ne penses pas que je sois contre l’église. Par contre je suis contre la bêtise que commet l’église, et une des bêtises les plus grandes a été d’obliger à ses clergés de vivre en chasteté.

Pourquoi ?

À cause qu’elle a bloqué l’activité sexuelle.

Crois-tu que l’on est un chef, ou un capitaine, ou un lieutenant normal, lorsque l’on empêche à la nature de s’exprimer ?

Vois-tu, en grande mesure le problème du pouvoir qu’existe dans l’église, et aussi le problème du fanatisme et de cette évangélisation ratée qui a tourné au dogme abusif dont plus personne n’en veut mais dont les catholiques n’osent pas encore s’en débarrasser, provient justement de ce que l’église a bloqué l’énergie sexuelle de ses serviteurs. Et Jésus ne leur a jamais demandé cela, jamais, jamais.

Les dirigeants de l’église l’ont inventé.

D’abord par intérêt d’économie parce qu’ainsi il s’agissait de dépenser moins d’argent pour faire vivre les moines, puisque désormais l’église n’avait plus à assumer leur famille, l’église n’avait qu’à assumer la subsistance uniquement de ses moines, un point c’est tout.

Et ensuite par idée de purification et pour prétendre faire mieux que les sacerdoces des autres religions qui avaient une femme dans leur couche.

Et ensuite par bêtise totale et absolue en continuant de croire à ces idées, alors qu’elles n’apportaient que malheur, désolation et maladies.

~ * ~

Les regroupements religieux, et surtout ceux qui sont très structurés comme c’est le cas des églises, ne devraient jamais toucher à l’énergie sexuelle. Et si ces religions ne savent pas travailler avec, alors le mieux c’est qu’elles n’en parlent pas, mais qu’au moins elles ne la bloquent pas. Car alors il est sûr qu’en quelques générations elles vont ainsi constituer tout un réseau d’individus fanatisés et perturbés prêts à tout, même à mettre à ses frères sur le boucher. »

(Conférence du 6.06.93)





OBSERVATIONS

Donc, on voit que le célibat est une très mauvaise idée pour les sacerdoces, et sûrement là, il va y avoir des lecteurs qui vont m’objecter que les propres Maîtres parlent aussi de l’importance de vivre une vie très pure lorsque l’on veut s’approcher du Divin, et ils ont raison.

Mais ce que vous devez comprendre, c’est que tout dépend du niveau d’évolution où vous vous trouvez en ce moment.

Et ainsi par exemple, pour ceux qui veulent déjà entamer très profondément le chemin de la spiritualité, ce qui serait idéal ce que non seulement ils vivent en chasteté, mais aussi qu’ils ne fument plus, qu’ils ne boivent plus d’alcool, qu’ils ne mangent plus de la viande, qu’ils ne disent plus aucun mensonge, qu’ils n’aient plus aucune pensée négative, plus aucun sentiment nocif, plus aucun désir égoïste, plus aucun acte mauvais, etc.

Ça ce serait l’attitude idéale, mais nous savons que dans la pratique cela est impossible.

Pourquoi ?

Parce que les humains n’ont pas encore atteint le suffisant niveau de développement pour pouvoir vivre d’une manière aussi sainte.

Donc,
Qu’est-ce qu’il faut faire ?

Il faut s’adapter aux circonstances actuelles, et si par exemple une personne a déjà réussi à sublimer son désir sexuel de manière harmonieuse, alors il n’y a pas de problème qu’elle arrête l’activité sexuelle.

Mais par contre si la personne sent encore en elle le besoin sexuel, alors l’obliger à cesser cette activité va être très pernicieux parce que l’énergie sexuelle va continue à se générer à l’intérieur d’elle, mais comme cette énergie ne va plus trouver une sortie, alors elle va se vicier et elle va commencer à tourmenter à cette personne, la perturbant dans son état émotionnel, psychique et même physique.

Et ceci est une des raisons (je ne dis pas que ce soit l’unique mais si une des principales raisons) pour laquelle beaucoup de sacerdoces tombent dans la hypocrisie, ou dans perversité, ou dans le fanatisme. Parce que son corps énergétique devient dérangé, et cela se reflète aussi dans les autres aspects de son être.

Et c’est pourquoi il faudrait arrêter d’obliger aux sacerdoces (de toutes les religions) de devoir à force être chastes quand ils ne le peuvent pas encore. Mais malheureusement les traditions sont dures à changer et les coutumes deviennent coriaces à être modifiés. Et je crains que ces croyances erronées des dirigeantes ecclésiastiques aillent continuer à faire beaucoup de mal pendant encore beaucoup de temps.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire