J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

QUEL DOIT ÊTRE NOTRE PRIORITÉ POUR ÉVOLUER ?



Beaucoup de personnes qui veulent évoluer, s’initier sur le chemin du disciple, ne savent pas par où commencer :

-        développer l’amour, la compassion, la compréhension,
-        apprendre à contrôler sa pensée et ses émotions,
-        faire de la méditation pour élever la conscience,
-        purifier son corps physique et ses enveloppes subtiles,
-        commencer à activer les chakras et la kundalini,
-        etc.

Toutes ses choses sont importantes et il est recommandé de les développer progressivement en même temps. Mais paradoxalement, le plus important pour pouvoir aller vers la divinité, ce à quoi il faut lui donner priorité, va vous paraitre quelque chose de peu spirituel et pourtant je vous assure que c’est indispensable :

Il s’agit de vous libérer de la pensée de masse en développant votre individualité.

Tant que vous vous situerez au stade de la masse et ceci n’est pas péjoratif, ceci n’est pas une critique, cela fait partie de l’évolution. Tous les humains passent d’abord par ce stade avant de s’individualiser. Donc, tant que vous allez être situés d’une certaine manière et d’un certain degré, dans la masse des gens, alors vous allez être conditionnés par l’évolution de la nation où vous vivez, de la façon dont cette nation voit la chose. Les gens pensent comme ceci, vous allez penser comme ceci aussi. Ils croient ceci, vous allez le-croire aussi. Or, devenir un disciple signifie s’avancer au développement de la masse. Il existe deux façons d’évoluer : la lente et la rapide.

La voie lente est celle que mènent la majorité des gens où malgré leur passivité, à force d’être confrontés aux forces cosmiques, ils finissent souvent bien malgré eux par évoluer, comme une pierre grossière qu’à force d’être taillée par le courant fini par être poulie, mais âpres une immense durée et de nombreuses réincarnations.

Par contre, la voie rapide est celle où la personne se prend en charge et se met à travailler pour son développement, parvenant au même résultat en un nombre relativement réduit de réincarnations. Sa récompense pour son effort est qu’elle pourra entrer en avance au nirvana et vivre le reste du cycle cosmique dans un état de bonheur inexprimable. (Voir entrée à nirvana, Buddha égoïste vs Buddha de compassion)

Cependant, elle ne pourra pas prendre la voie rapide tant qu’elle ne se sera pas libérée de la psyché de la masse. Ce n’est pas facile d’apprendre à être individuel. Pour certains cela peut même leur paraître très dure. Mais c’est une étape à laquelle tous les humains devront passer un jour au cours de leur évolution, parce que ne devient pas un Maître (un homme adulte au niveau cosmique) le petit serviteur en savates qui dit amen à la statue de Jésus toute la journée. Non !  Certes Jésus-Christ va sans doute l’aimer autant qu’un autre, mais il va dire :

« Quand est-ce que tu vas comprendre que je ne veux pas que tu sois esclave, même par amour? Au contraire !  Défie-moi si tu le veux, mais deviens un homme libre. Moi qui t’ai tout donné et moi qui te donnerai encore tout, défie-moi si tu le veux. Sors ta rage de l’indépendance et je t’apprendrai doucement à maîtriser cette force, à la vivre pacifiquement et à faire de toi un soleil. »

Alors, ne baissez pas les bras. Il ne faut pas vous limiter. Il faut viser le plus haut où que vous soyez, où que vous en soyez. Tout est possible à tout instant si vous faites les prises de conscience nécessaires, parce que même, si vous êtes conditionnés actuellement, aujourd’hui, en cet instant, si vous faites encore partie de la masse, mais qu’en sortant d’ici, vous vous disiez : « demain je n’en ferai plus partie, je n’irai plus acheter telle jupe ou pantalon parce que c’est la mode, je ne vais plus voter pour un tel parce que c’est une majorité qui vote ainsi ». Alors, tout est possible.

Apprenez aux gens qui sont autour de vous et surtout aux enfants à acquérir cette individualité. Si vous voulez que le monde change vraiment il faut aussi changer cette façon d’être. Ça ne sert à rien de parler de Dieu et d’essayer de faire des centres qui portent la lumière, si la psychologie de l’homme reste au point où elle en est dans la masse.

Il suffit alors d’un fou, qui s’appelle Hitler ou un autre, pour convaincre un peuple et conduire de pauvres gens à la mort et les soumettre au silence pour qu’ils acceptent ce qui est en train d’être fait. Chaque fois qu’une horreur se produit et que personne ne bouge c’est l’effet de masse.

On se dit : « Bof, après tout c’est tellement loin et qu’est-ce que je peux, moi, je suis tout seul. » Non ! Vous n’êtes pas isolés. Quelqu’un qui crie fort une fois peut être imité, les gens peuvent se regrouper et cela devient une puissance.

Quoi que vous vouliez obtenir dans cette vie et surtout si c’est l’initiation, l’évolution, commencez à être individuel. Je vous en prie, l’individualité d’abord, ce qui ne veut pas dire que je vous incite à être égoïstes ou extravagants, à devenir des révolutionnaires ou des marginaux. Non. C’est une indépendance AU NIVEAU DE L’ESPRIT afin d’acquérir chaque fois plus de discernement et d’éveil, donc de conscience.

Par exemple, les gens qui vont acheter périodiquement le dernier vêtement sorti parce que c’est la mode, parce qu’ils pensent que s’ils ne sont pas à la mode, ils vont être négligés. Ces gens-là sont du point de vue de la conscience, endormis, portés par le rêve, ce rêve qui est provoqué par un produit commercial et déclenché aussi par d’autres humains pour s’enrichir. Créer des besoins fictifs pour maintenir les gens dépensant non seulement de l’argent, mais aussi du temps, parce que pour gagner cet argent, ils investissent beaucoup de temps. Et pendant ce temps, leur précieuse vie est gaspillée en échange des futilités...

C’est pour cela qu’on dit que ce monde est illusoire, parce que les hommes sont sans cesse guidés par un effet hypnotique, guidés par des rêves multiples : la mode, la moralité, la religion, l’habitude, l’automatisme. Arrêtez, soyez conscient, individuel.

Choisissez la chemise qui vous plaît véritablement, les chaussures, la voiture, l’idée qui vous plaît vraiment, la politique qui vous convient véritablement, parce qu’en politique il est absolument décevant et désespérant de voir ce qui motive le comportement des gens. Les pauvres humains sont toujours manipulés, que ce soit par le marketing ou par les médias. Il faut sortir de cette manipulation sans pour cela devenir révolutionnaire.

C’est une révolution qui doit se passer en vous, à l’intérieur. D’autant plus que vous serez éveillés à ces manipulations, que vous pourrez dire « je vais discerner », et le monde changera lui aussi, parce que le monde est toujours la projection de votre propre psyché.



Comment acquérir le discernement ?

Pour pouvoir dire objectivement « j’aime ceci », il faut d’abord connaître ce que vous aimez, donc acquérir une certaine connaissance. Donc, instruisez-vous à propos de tout, à propos de la moralité, de la science, des religions, de l’ésotérisme, pour que quel que soit le sujet, vous ayez un acquis qui vous permette d’exercer votre individualité. Si vous n’avez pas ce contrepoids pour juger avec sagesse, soyez honnêtes avec vous-même et dites : « je réfléchis, je vais m’instruire d’abord, je prendrai position après. »

Prenez le temps. Vous avez tout le temps qu’il vous faut, et si vous agissez de la sorte, vous n’en perdrez jamais du temps, au contraire. Si vous donnez un jugement, finalement préconçu, vous perdez du temps, parce que dans la prochaine vie, le même point de réflexion va revenir. Donc, en premier, instruisez-vous, construisez-vous une connaissance propre qui vous permette de discerner.

En deuxième, ayez toujours le réflexe de réfléchir avant d’accepter comme vrai ce que vous écoutez. N’acceptez pas les opinions et commentaires des autres seulement parce qu’ils le disent. Réfléchissez avant de l’accepter. Par exemple, vous êtes avec des amis et ils commencent à parler de quelqu’un que vous ne connaissez pas. Ils disent : « Il est comme ceci et comme cela, et sa façon de s’habiller je ne l’aime pas ». Vous connaissez ce genre de discours. L’individu qui fait confiance à ses amis, va accepter de voir l’étranger sous l’aspect décrit. Erreur. Même si ces gens ont raison d’en parler de cette manière, même s’ils sont absolument lucides en le décrivant ainsi, vous ne devez pas accepter le jugement qu’en ayant rencontré la personne et ne divulguez pas une autre opinion que celle que vous vous aurez fait vous-même.


Cherchez à développer cette individualité dans tous les aspects que vous propose la vie et vous aurez fait déjà un grand pas dans cette réincarnation.

Pastor (guide spirituel, 21-06-86)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire