J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

IMPORTANCE DU PLAN ASTRAL DANS LA MÉDECINE DU FUTUR


Artist Alex Grey

Pour tout ce qui est guérison, le plan astral est très utile. Dans le futur il va falloir que les hommes acceptent l’existence du plan astral et développent les moyens de travailler avec lui, sans que pour autant ils aient besoin de se projeter ou vivre sur le plan astral.

Depuis le plan astral, on peut très bien voir où en est le plan physique. C’est ce que font les Maîtres. Ils ne viennent pas sur le plan physique pour voir ce que fait Joseph ou Anne Marie, non. Ils regardent le corps astral de l’individu, les résonances qu’a ce corps astral, les couleurs qu’il émet, et ils ont les indications de ce qui se passe sur le plan physique. Donc pour un guérisseur, qui veut devenir de plus en plus performant, il lui faut de toute manière arriver un jour à capter le plan astral, que ce soit par vision, par intuition, par inspiration ou par toucher, parce que généralement c’est dans l’astral que se détermine et qu’est vécue la maladie (sa manifestation physique étant une projection).

Sitôt après le plan émotionnel, vous avez le plan mental et ce n’est pas un plan où la maladie a lieu d’être, c’est impossible. La constitution de ce plan, les molécules qui s’y agitent, l’atome qui y réside, ne sont pas faits pour être malade. Si la maladie essayait d’entrer dans ce plan, elle serait complètement détruite et éliminée.

Autrement dit, sitôt que vous vous placez entièrement sur le plan mental vous n’êtes que de la santé, mais tant que dans le corps astral il y a quelque chose qui ne va pas, soit dans la réception d’une énergie, soit dans l’émission d’une énergie, soit à cause d’un problème karmique ou quoi que ce soit d’autre, il peut y avoir maladie. Donc lorsque vous voulez vous soigner, soignez le corps astral et pas le corps physique. C’est le défi de la nouvelle médecine. Si vous soignez le physique, que ce soit par des moyens mêmes très développés qui paraissent énergétiques, vous n’y arriverez pas, parce que la racine n’est pas là, la racine est dans l’astral et c’est à ce niveau-là qu’il faut faire circuler les énergies, manipuler, ou débrider les énergies.

Pour un guérisseur quel est l’aspect capital de sentir le corps astral ?

C’est qu’il va avoir une véritable tomographie énergétique, et donc médicale du malade. Il va voir qu’à tel endroit il y a blocage, qu’à tel autre il y a une ulcération, qu’à tel autre il y a autre chose, et tout son effort va être de calmer le corps physique, de dépolariser le corps physique. Dépolariser le corps physique c’est quelque chose que la médecine doit aussi découvrir, car ainsi, vous arrivez à toutes les anesthésies.

En changeant de polarité, vous empêchez le système nerveux de transmettre les codes et les informations au cerveau. Donc automatiquement vous êtes dans un état d’anesthésie le plus complet. Pour dépolariser, il faut couper les circuits d’énergie qui circulent dans l’homme. Il faut donc faire en sorte que ces énergies circulent vers l’extérieur plutôt que vers l’intérieur. Il ne faut plus que le rayonnement des énergies soit concentrique, il faut qu’il s’échappe et ainsi les énergies s’échappant, elles ne rentrent plus dans l’organe, dans le corps, et l’organe peut-être à souhait opéré, coupé, tranché, l’individu ne sentira rien, parce que les énergies ne vont plus à cet endroit. C’est un peu, comme si, pour ne rien sentir, vous enleviez tous les nerfs qui se situent à ce niveau-là.

Donc pour revenir à la guérison depuis le plan astral, ce qu’il faut aussi savoir, c’est que l’homme va être victime de maladies qui viennent de plus en plus du plan astral. C’est un peu comme si chaque race avait ses maladies. Lorsque l’on regarde dans le passé, dans les autres races, l’on s’aperçoit que les maladies étaient dues le plus souvent au plan physique, parce que les races n’étaient qu’en formation, et que tous les problèmes venaient du fait que les entités, les âmes avaient beaucoup de mal à s’accorder avec le plan physique et que le corps physique lui-même avait du mal à se constituer parfaitement tel qu’il est constitué aujourd’hui.

(Ici, Pastor se réfère aux premiers humains qui étaient encore subtils et à peine commençaient à former un corps physique, je le détaille en races-racines)

À l’heure actuelle, dans la cinquième race-racine où nous en sommes, le corps physique est absolument constitué et il peut même fonctionner de lui-même sans l’intervention de l’homme. Autrefois, il fallait la participation de la volonté de l’âme pour que tel ou tel organe fonctionne.

(C’est ce qui a fait dire, d’ailleurs à beaucoup de religion, que l’âme a chuté jusque dans la matière. Elle n’avait que cela à faire pour que la matière puisse avoir lieu. Elle ne pouvait pas faire autre chose, sinon, elle n’aurait jamais eu de matière, jamais eu d’instrument d’évolution donc).

Maintenant que le corps physique est parfaitement constitué, que vous respirez sans problème, sans y penser, que votre système digestif digère de lui-même sans que vous fassiez l’effort, que vous arrivez à bouger sans prédéterminer toujours vos gestes, maintenant que tout cela est acquis, tout le point de friction se situe depuis le point astral par rapport à l’âme.

Avant, il y avait friction depuis le plan physique par rapport à l’âme et les maladies étaient beaucoup plus torturantes. Non pas que l’être humain ne  souffrait plus, pas du tout, mais il y avait davantage de difformités, parce que c’était justement là le point de friction, le physique. Et ainsi, cela a donné lieu, à tous les monstres, que l’on décrit parfois dans les mythologies.

Maintenant dans son évolution, l’individu se situant complètement sur le plan astral, les maladies viennent donc depuis ce plan et depuis tous les aspects de ce plan de détachement, d’attachement etc. Et c’est pourquoi la nouvelle médecine doit absolument s’occuper du plan astral, sinon, elle sera complètement dépassée, elle ne trouvera même plus la raison de la maladie.

_  _  _

Chaque chose se faisant en son temps, la médecine l’admettra dans un futur prochain, tout simplement à cause de la prolifération des guérisseurs. Un beau jour, ils se rendront compte que, finalement chez les guérisseurs, ils en existent d’authentiques et qui ont un véritable effet sur les maladies. Et les maladies devenant de plus en plus énigmatiques et les guérisseurs obtenant de plus en plus de résultats, puisque se situant complètement dans les énergies, ils vont être obligés d’enquêter, obligés de se rendre compte, et finalement de prendre cette science jusque dans leurs universités. Mais il se passera le même problème, et le même décalage pour un autre plan.

Pastor (guide spirituel, 07-11-87)


Le développement des antibiotiques pendant le XXe siècle fit penser à certains chercheurs que les maladies seraient bientôt éliminées. Paradoxalement dans ce siècle XXI, malgré qu’on dispose de connaissances en génétique et d’une technologie beaucoup plus avancée, les chercheurs sont de plus en plus préoccupés. Les microbes sont chaque fois de plus en plus immunes aux antibiotiques, on découvre très peu de nouveaux antibiotiques, et sont apparu des nouvelles maladies comme le sida ou les maladies dégénératives mentales que malgré tous nos progrès, on n’arrive pas les guérir.

Il semble que la prophétie de Pastor est en train de s’accomplir...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire